Scanner

Les étudiants marocains bien cotés à l’ENA de Paris

A en croire Nathalie Loiseau, directrice de l’Ecole nationale d’administration (ENA) de Paris, le Maroc est le deuxième pays contributeur d’élèves étrangers à ce prestigieux établissement, juste après l’Allemagne et loin devant des pays aussi importants que le Japon, l’Espagne, l’Italie, la Grande-Bretagne ou l’Egypte. Selon la directrice qui intervenait à l’occasion du lancement d’un programme de formation à l’intention de 128 hauts fonctionnaires territoriaux marocains, chargés de l’accompagnement du processus de régionalisation dans le Royaume, 222 élèves marocains ont été formés dans les cycles longs de l’ENA depuis sa création.


 Le Maroc est le deuxième pays contributeur d’élèves étrangers à l’Ecole nationale d’administration de Paris, juste après l’Allemagne et loin devant des pays aussi importants que le Japon, l’Espagne, l’Italie, la Grande-Bretagne ou l’Egypte. C’est ce qu’a indiqué la directrice de cette prestigieuse école, Nathalie Loiseau, à l’occasion du lancement d’un programme de formation à l’intention de 128 hauts fonctionnaires territoriaux marocains, chargés de l’accompagnement du processus de régionalisation dans le Royaume. Ainsi, 222 élèves marocains ont été formés dans les cycles longs de l’ENA depuis sa création.

 
Article précédent

Les prix maintenus ce mois-ci

Article suivant

L’OMP sauvé par des investisseurs européens