Dossier

Les faits qui ont marqué 2019

L’année qui s’éteint n’a pas été très prolifique en événements. Et pour cause, le gouvernement a été « empêché » par deux grèves dont il n’a pu sortir. Celle des enseignants contractuels qui rejetaient leur statut et celle des médecins internes, les deux ont duré des mois et des mois et se sont soldés par une défaite en rase campagne de l’exécutif.


Sur le plan politique, dès l’été c’est l’immobilisme qui a primé. Le Roi a demandé dans un discours, au Chef du gouvernement, un gouvernement de compétences plus restreint. Les négociations ont pris plusieurs mois avant d’accoucher d’un gouvernement avec des profils plus jeunes et surtout plus pointus, dont on ne peut juger l’action au bout de trois mois.

Cette ambiance ne signifie pas que le pays était à l’arrêt, loin de là. L’économie fortement touchée par la faible performance de l’agriculture, à cause de la sécheresse a tout de même réussi à atteindre un taux de croissance de 2,3 %.

Lire la suite dans votre magazine Challenge en vente dans tous les points de presse.

Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traitent et les analysent. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

Parc éolien de Taza : le financement de la 1ère phase du projet bouclé

Article suivant

Vidéo. Casa Events : c’est officiel, des cartes prépayées pour l’accès au stade