Rétro 2019

Les faits qui ont marqué 2019 : Juillet – Août

S.M le Roi Mohammed VI, 20 ans de règne


Le 30 juillet 2020, les festivités relatives au 20ème anniversaire de l’accession du Roi au Trône ont été commémorées cette année de façon normale, sans célébrations supplémentaires ou spéciales des 20 dernières années. Le Maroc a réalisé, sur le plan socioéconomique, des progrès indéniables. Grâce aux nombreuses réformes économiques, sociales et sociétales, le Royaume n’a pas connu une seule année de croissance négative, c’est-à-dire de baisse de la richesse nationale. Avec la hausse des investissements, dont le taux est passé de 25,5% du PIB en 2000 à 33,5% en 2018. Il faut dire que depuis son intronisation en 1999, le Roi Mohammed VI a entamé une série de grands chantiers. La proximité, la promotion des solidarités avec les plus démunis, le lancement de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) ont démontré ses engagements forts pour une société plus solidaire. Aussi, la réforme du code de la famille a été l’un des grands chantiers initiés par le Souverain. La régionalisation avancée a constitué également une composante essentielle de l’administration territoriale et un levier déterminant pour la décentralisation. S’agissant des grands projets de travaux et d’aménagement, les années de règne de Mohammed VI ont été marquées par le déploiement d’un important réseau d’infrastructures : ports, autoroutes, ponts, chemins de fer, zones industrielles… Sur le plan international, le Maroc, qui a réintégré l’Union Africaine en 2017, s’est hissé au rang de deuxième plus grand investisseur sur le continent après l’Afrique du Sud. De très nombreuses réalisations, dont beaucoup ont eu lieu sous le règne de Sa Majesté.

 ONCF : Protocole d’accord avec l’État pour acter les orientations stratégiques

Un protocole d’accord entre l’État et l’Office national des chemins de fer (ONCF) a été signé. Cet accord est axé sur deux phases, la première phase transitoire couvrira la période 2019-2021 et portera, notamment, sur la restructuration de la dette, la cession des actifs non nécessaires à l’exploitation ainsi que la mobilisation de ressources nécessaires pour combler les besoins de trésorerie. La deuxième phase vise la mise en place, à partir de 2022, du schéma de restructuration organisationnelle et institutionnelle pour la séparation entre le développement de l’infrastructure ferroviaire et l’exploitation commerciale du réseau et ce, sur la base des études et des travaux d’évaluation qui seront lancés.

  Gestion du handling : L’ONDA reconduit Swissport 

Swissport Maroc, spécialiste du handling, a été sélectionné par l’Office national des aéroports (ONDA), à l’issue d’un appel d’offres international, pour l’attribution de licences d’une quinzaine d’aéroports dans le Royaume. La durée de ces licences, opérationnelles depuis le 1er octobre 2019, est de 7 ans. Une opportunité qui permet au groupe de renforcer sa présence dans le Royaume. Aussi, la filiale marocaine du groupe helvétique entend faire du Maroc son hub pour rayonner sur le continent. Précisément, l’activité de l’entreprise est en pleine croissance dans le Royaume, avec une progression de 20% en 2018, et un chiffre d’affaires estimé aux alentours de 225 millions de DH. 

Jouahri présente au Roi le rapport de BAM sur la situation économique

C’est au palais Royal de Tétouan qu’Abdellatif Jouahri, Wali de Bank Al-Maghrib, a révélé à Sa Majesté le Roi Mohammed VI le bilan de l’exercice 2018 de l’économie nationale. Précisément, le Wali de la Banque centrale a énoncé que cette dernière a enregistré un taux de croissance ne dépassant pas les 3%. Par ailleurs, un ralentissement de la consolidation budgétaire a été détecté s’agissant des équilibres macroéconomiques. L’inflation a, quant à elle, enregistré une accélération à 1,9%, tirée majoritairement par l’augmentation des prix des produits alimentaires. Toujours est-il que le rapport annuel a révélé que la performance de l’économie nationale ne correspond pas aux attentes sociales. 

Abdeslam Ahizoune, président du directoire de Maroc Telecom

Maroc Telecom va investir 10 mrds DH d’ici 2021

Maroc Telecom et le gouvernement ont paraphé la sixième convention d’investissement pour le développement des télécommunications dans le Royaume. L’opérateur historique va ainsi investir 10 milliards de DH sur la période 2019-2021 pour le renforcement de l’infrastructure de télécommunications, le déploiement du Haut et du Très Haut Débit Mobile et Fixe et la création de nouveaux emplois au Maroc. Sur les cinq dernières années, le montant total investi par l’opérateur télécoms a atteint 58 milliards de DH. Avec ces nouveaux investissements prévus, le cumul atteindra 68 milliards de DH.

  Transport urbain : Alsa démarre ses activités à Rabat

Après avoir décroché le contrat de gestion déléguée du transport urbain au niveau de Rabat-Salé-Témara, le groupement Alsa-City Bus a lancé ses activités à Rabat. L’opérateur, qui remplace Stareo, a mis en service 150 autobus dans un premier temps, puis 250 d’ici à la fin août. Le nouveau parc devrait être constitué, au total, de 350 bus modernes dans l’objectif de répondre aux attentes de la population de la capitale et son agglomération. S’étendant sur 1 084 km, le réseau de transport de l’agglomération de Rabat-Salé-Temara compte 58 lignes, pour un nombre total d’usagers estimé à plus de 60 millions chaque année. Le tarif a été fixé à 5 DH au cours des premières années de l’exploitation.

  Sponsoring : La FRMF signe avec Puma 

La Fédération marocaine de football (FRMF) a annoncé la signature d’un contrat de quatre ans avec Puma. Spécialisé dans la fabrication d’articles de sport, l’opérateur qui remplace Adidas fournira du matériel et des vêtements de sport à toutes les équipes nationales, sachant que la valeur financière a doublé par rapport au contrat liant la fédération à la société précédente. A noter que le Maroc et Adidas ont travaillé ensemble pendant sept ans, le contrat ayant débuté en 2012. L’année dernière, avant la Coupe du monde 2018, les supporters marocains de football avaient exprimé leur déception vis-à-vis des kits Adidas conçus par la marque internationale pour les Lions de l’Atlas. 

 Marhaba 2019 : Tanger Med enregistre un nouveau pic d’arrivée

Lancée le 5 juin, la campagne Marhaba s’est bien déroulée grâce à l’implication de tous les acteurs concernés par l’opération, notamment les autorités locales, la Direction générale de la Sûreté nationale, la Douane, le contrôle sanitaire aux frontières, la Gendarmerie royale et l’autorité locale, avec la coordination de la Fondation Mohammed V pour la Solidarité. Entre le 5 juin et le 5 août, 567 932 passagers ont ainsi regagné le Maroc via le port Tanger Med. Ce dernier a également enregistré, durant la même période, le passage de 159 110 véhicules. Aussi un pic a été enregistré le weekend du 3 au 4 août correspondant à une arrivée de 61 197 passagers et 15 601 véhicules.

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

« Ach Waqe3 » : l’actualité décryptée par Jamal Berraoui

Article suivant

Kénitra : la crise sera résolue par voie légale