Investissement

Les IDE en petite forme

L’Office des changes vient de publier sa note relative aux indicateurs des échanges extérieurs du mois de juillet. Il en ressort une baisse des flux des IDE à cause notamment de la baisse des recettes.


Le flux des Investissements directs étrangers (IDE) au Maroc connaît une baisse de forme. Il a atteint près de 10,54 milliards de DH à fin juillet 2019 contre 12,72 milliards de DH un an auparavant, soit une baisse de 17,2%, selon l’Office des changes. Ce résultat s’explique par la hausse des dépenses des IDE de 16% à 8,86 milliards de DH, conjuguée à une baisse des recettes de 4,7%, explique l’Office des changes dans une note sur les indicateurs des échanges extérieurs du mois de juillet.

Par contre, souligne l’Office des changes, le flux des Investissements directs marocains à l’Étranger (IDME) a augmenté de 2,97 milliards de DH au titre des sept premiers mois de 2019. Les dépenses des investissements à l’étranger ont ainsi enregistré une hausse de 80,4% à 6,64 milliards de DH, tandis que les recettes ont baissé légèrement de 1,3%. Pour leur part, les envois de fonds effectués par les Marocains Résidant à l’Etranger ont enregistré une baisse de 1% à 37,38 milliards de DH à fin juillet 2019.

Lire aussi : IDE : une hausse de plus de 8 milliards de DH

En ce qui concerne les recettes voyages, elles ont atteint 40,95 milliards de DH à fin juillet 2019 contre 38,7 milliards de DH à la même période de l’année précédente, alors que les dépenses voyages sont passées de 10,71 milliards de DH en 2018 à 11,43 milliards de DH en 2019, soit une progression de 6,7%.

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

La bijouterie marocaine s'expose en Finlande

Article suivant

Tourisme : ALSA déploie deux bus hybrides à Tanger