Startup

Les incubateurs plus dynamiques que jamais !

Le Fonds Innov Invest a labellisé seize nouveaux incubateurs. Ces labellisations visent à accélérer les financements accordés aux startups innovantes. Zoom sur quelques-uns de ces incubateurs de jeunes pousses.


Bidaya : La priorité à l’environnement et le social

L’incubateur Social-Green-Tech fait partie du réseau international d’incubateurs Groupe SOS Pulse. Implanté à Casablanca depuis 2015, Bidaya a accompagné plus de 40 startups à fort impact social ou environnemental.  Convaincu de la nécessité de construire des modèles économiques innovants pour répondre aux défis sociaux et environnementaux, l’incubateur œuvre pour l’entrepreneuriat à fort impact à travers 4 pôles d’activités : Bidaya Incub, le programme d’accompagnement général d’entreprises en amorçage ; Bidaya Funds, le programme d’accompagnement vers le financement d’entreprises ayant validé leur preuve de concept; Bidaya Space : le programme de promotion de l’entreprenariat à impact social ou environnemental et Bidaya Lab,  le programme de partage et de valorisation de l’expertise Bidaya.

Afin d’attirer les startups, Bidaya organise différentes phases de sélection, à savoir le lancement de l’appel à candidature (2 fois par an afin de recruter 6 à 8 projets tous les 6 mois) sur les réseaux sociaux sous forme de formulaire, l’étude des candidatures reçues, l’entretien téléphonique afin d’approfondir la première analyse des projets et le speed dating où les porteurs de projets retenus suite à l’entretien téléphonique sont invités à venir passer un entretien avec les membres de l’équipe. À l’issue de cette journée, 12 à 15 projets sont retenus pour le comité de sélection, mais avant la rencontre du comité, les startups participent à des workshops de préparation au pitch pour les aider à mieux présenter leurs projets devant le comité de sélection qui est considéré comme la dernière phase de sélection. Enfin, le jury choisit ensuite, sur la base d’une grille d’évaluation, 6 à 8 projets. Les critères sont : l’impact social ou environnemental, la solidité de l’équipe, la viabilité économique et les motivations pour rejoindre Bidaya. 

Concernant l’accompagnement, le pôle Incub a accompagné 51 startups réparties en 8 promotions et issues de différents secteurs d’activités : éducation, énergies renouvelables, artisanat, technologie, santé, agroalimentaire et recrutement. Pour le pôle Funds, Bidaya a accompagné 18 startups réparties en 3 promotions. Le secteur le plus représenté est la valorisation des déchets. Quant au financement, pour la plupart des startups du pôle Incub, il s’agit de subventions remises par la Fondation Crédit du Maroc dans le cadre d’un prix co-organisé avec Bidaya. Pour le pole Funds, il s’agit de subventions et de prêts d’honneurs issus de la Fondation OCP en 2018 et provenant de la Caisse Centrale de Garantie via le programme Innov Invest pour les 3 ans à venir (2019, 2020 et 2021).

 

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Bouygues Immobilier Maroc : les raisons du départ

Article suivant

Hicham Serghini : «La CCG est en mesure d’apporter des réponses concrètes aux besoins de financement des startups»