Conjoncture

Les industriels marocains optimistes à court terme

Pour les trois prochains mois, les industriels s’attendent à une hausse de la production et des ventes. Au cours du mois de décembre 2020, les ventes ont enregistré une augmentation aussi bien sur le marché local qu’étranger, estime Bank Al-Maghrib.


Les chefs d’entreprises opérant dans le secteur industriel anticipent globalement une hausse de la production et des ventes pour les trois prochains mois. C’est ce qui ressort des résultats de l’enquête mensuelle de conjoncture dans l’industrie au titre du mois de décembre 2020 de Bank Al-Maghrib (BAM).  « Pour les trois prochains mois, les entreprises s’attendent globalement à une hausse de la production et des ventes. Toutefois, 20% d’entre elles déclarent ne pas avoir de visibilité quant à l’évolution future de la production et 34% pour ce qui est des ventes », indique BAM.

L’enquête dont les données ont été collectées entre le 1et et le 29 janvier 2021, avec un taux de réponse de 65%, révèle que la production a stagné en décembre 2020 et que le taux d’utilisation des capacités (TUC) s’est stabilisé à 70%. Pour les ventes, elles ont enregistré une augmentation aussi bien sur le marché local qu’étranger. De même, les commandes ont progressé, avec un carnet qui s’est situé à un niveau inférieur à la normale. 

Lire aussi|OMS : plus de vaccinations anti-covid19 que de cas détectés dans le monde

Par branche d’activité, la production est restée quasiment stable d’un mois à l’autre dans l’« agroalimentaire ». En revanche, elle a enregistré une hausse dans le « textile et cuir », dans la « chimie et parachimie » et dans l’« électrique et électronique » et a accusé une baisse dans la « mécanique et métallurgie ». 

Pour leur part, les ventes ont augmenté dans toutes les branches à l’exception de l’« agro-alimentaire » où elles auraient plutôt stagné.

Quant aux commandes, elles ont connu une hausse dans l’ « agroalimentaire » et le « textile et cuir », une stagnation dans la « chimie et parachimie » et une baisse dans la « mécanique et métallurgie ».

Lire aussi|De la « guerre du feu » à la « guerre des vaccins »

 
Article précédent

Suivez le LIVE de l’émission « Décryptage » de radio MFM

Article suivant

Centrale des risques sur le crédit : vérifiez votre rapport de solvabilité !