Investissement

Les investissements des EEP en stagnation pour la 2ème année consécutive

Le montant total des déblocages du Budget Général de l’Etat (BGE) au titre des subventions aux Établissements et Entreprises Publics (EEP) a atteint 28,453 milliards de DH à fin novembre 2019, contre 27,134 milliards de DH en 2018. Sur le plan des investissements, on note une stabilisation. Les détails…


Selon une synthèse du rapport sur le secteur des EEP publié le 17 janvier sur le site du ministère de l’Economie, des Finances et de la Réforme de l’Administration, les EEP bénéficient également d’autres concours financiers sous forme de taxes parafiscales dont le montant est passé de 2,923 milliards de DH en 2010 à 4,519 milliards de DH à fin 2018, soit un taux de croissance annuel moyen d’environ 6%. A fin décembre 2018, le montant total de ces déblocages du BGE au titre des subventions aux EEP s’est établi à 30,792 milliards de DH (93% par rapport aux prévisions de l’année 2018), relève le rapport.

On note également que l’effort d’investissement des EEP pour la réalisation de leurs projets stratégiques et structurants est accompagné par un appui budgétaire de l’Etat, dirigé en faveur d’entités en charge de missions de services publics notamment au niveau des secteurs socio-éducatifs. Pour leur part, les investissements réalisés par les EEP totalisent 66,06 milliards de DH en 2018, soit un taux de réalisation de 68% marquant ainsi une nette amélioration de 8 points par rapport à 2017, fait savoir la même source.

Lire aussi: Délais de paiement : les déclarations des EEP désormais publiées

Pour l’exercice 2020, le volume d’investissement prévisionnel des EEP s’élève à plus de 101 milliards de DH et marque une stabilisation à un palier avoisinant les 100 milliards de DH pour la deuxième année consécutive, couplée à un taux d’exécution de plus en plus élevé. Pour les exercices 2021 et 2022, les investissements prévisionnels des EEP seraient de 100,44 MMDH et 91,52 MMDH, respectivement.

Sur un autre volet, le rapport fait ressortir l’existence de 225 Etablissements Publics (EP) et 43 Sociétés Anonymes à Participation Directe du Trésor à fin septembre 2019, avec une augmentation au niveau des EP par rapport à 2018 (+16 unités) et des créations et des suppressions ou liquidation au niveau des participations (+13 unités). Les EEP détiennent 479 filiales ou participations dont 54% sont détenues majoritairement, précise le rapport accompagnant le projet de loi de Finances 2020.

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Sud du Maroc : Le Gabon et la Guinée ouvrent à leur tour un consulat

Article suivant

Maroc : Chute de neige et fortes rafales de vents à partir de dimanche