Conjoncture

Les Marocains de moins en moins capables d’épargner

Les ménages marocains sont « pessimistes » quant à leur capacité future à épargner au cours des 12 prochains mois, souligne une enquête du Haut-Commissariat au Plan (HCP).


Avec la hausse du coût de la vie, les Marocains sont pessimistes sur leur capacité à épargner. En effet, 16,7% contre 83,3% des ménages s’attendent à épargner au cours des 12 prochains mois, indique le HCP dans une note d’information sur les résultats de l’enquête de conjoncture auprès des ménages pour le deuxième trimestre 2019.

Le solde d’opinion relatif à cet indicateur est resté négatif, à moins 66,6 points, en dégradation aussi bien par rapport au trimestre précédant que par rapport à une année auparavant où il était à moins 63 points et à moins 57,9 points respectivement. Concernant la perception des ménages à l’évolution des prix des produits alimentaires, 89% des ménages déclarent que les prix des produits alimentaires ont augmenté au cours des 12 derniers mois contre une proportion minime des ménages (0,1%) qui ressentent leur diminution, relèvent les résultats de l’enquête. Le solde d’opinion est ainsi resté négatif, à moins 88,9 points, après avoir été de moins 88,1 points le trimestre précédent et de moins 88,2 points une année auparavant, ajoute la même source.

Lire aussi : Le HCP s’attend à un recul de la croissance économique

Au cours des 12 prochains mois, les prix des produits alimentaires devraient continuer à augmenter selon 86,5% des ménages, le reste (13,5 %) prévoient leur maintien au même niveau, estime la même source, notant que le solde d’opinion est ainsi resté négatif, se situant à moins 86,5 points, au lieu de -87,5 points enregistrés un trimestre auparavant et -84 points une année passée.

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

Elle fait l'actu : Zahira Bouaouda, première marocaine DG d’une entreprise aéronautique

Article suivant

CAN 2019 : Deux entraîneurs locaux en finale