Tourisme

Les Marocains en force au Top Résa

Comment relancer la destination Maroc sur la France, premier pourvoyeur de touristes étrangers vers le Royaume ? C’est en gros l’objectif derrière le déplacement de plus de 200 professionnels du secteur du tourisme à Paris. Ils devraient participer à l’International French Travel Market Top Resa qui se déroule du 29 septembre au 3 octobre prochain.

Comme chaque année, le Top résa marque le lancement de l’année touristique. Plus de 200 opérateurs marocains mettront le cap sur Paris pour y participer. L’occasion pour eux de rencontrer 33 000 de leurs confrères issus de 65 pays.
 
« Nous sommes un pays stable, et nous disposons d’une offre touristique riche et diversifiée », voilà, entre autres, les atouts que les professionnels marocains comptent mettre en avant pour attirer les tours opérateurs internationaux en général et les français en particulier.
 
Il faut dire que ces derniers désertent le Maroc. Estimés à plus de 4 millions, les Français ne viennent plus en nombre en raison d’une série d’évènements, à savoir l’assassinat du randonneur Pierre Hervé Gourdel, l’attaque contre Charlie Hebdo et tout récemment la Tuerie de Souss en Tunisie. La psychose s’est donc emparée des touristes français et cela n’a pas été sans conséquence sur la destination Maroc regrette Said Mouhid, le président de l’Observatoire du Tourisme. D’ailleurs, selon le Syndicat des tours opérateurs français, les réservations des touristes français pour le Maroc avaient baissé de 30% pour l’été 2015. Les français, également premiers clients de la ville de Marrakech avec plus de 600 000 touristes français, ont cédé la place aux touristes nationaux. En gros donc, l’image n’est pas au beau fixe, nous confie un professionnel de la place, avant d’ajouter « cette image est associée au Maghreb dont la situation sécuritaire est critique ».
 
Pour la redorer, une nouvelle fois, le royaume investit en campagne de communication. Un important dispositif de communication sera déployé pour promouvoir la destination. L’opération mettra en avant la qualité de l’offre présentée mais aussi le développement que connaissent les infrastructures hôtelières et les établissements d’accueil touristiques dans les différentes régions du Maroc. D’ailleurs, avant la fin de cette année 2015,  dans la seule ville de Casablanca, la capacité litière sera renforcée de 2000 lits nous précise, non sans fierté Said Mouhid. En effet, 5 établissements hôteliers seront inaugurés éminemment, dont le Four Season, le Roosevelt ou encore le grand Mogador… de quoi satisfaire des touristes de plus en plus frileux mais aussi exigeants. 
Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Les opportunités d’affaires au Maroc présentées aux opérateurs brésiliens

Article suivant

L’optimisme circonspect d’Abdellatif Jouahri