Poste

Les nouvelles ambitions de Barid Al-Maghrib

Le groupe Barid Al-Maghrib (GBAM) ambitionne de devenir à l’horizon 2022 un acteur postal clé de l’innovation technologique et digitale. Le GBAM veut également devenir un acteur incontournable du e-commerce et de l’inclusion financière, économique et sociale du Maroc. C’est en effet ce qu’a laissé entendre Ahmed Amine Bendjelloun Touimi, Directeur général du groupe Barid Al-Maghrib en marge du forum africain de haut niveau sur la transformation digitale du secteur postal en Afrique « DigiPost Africa », tenu à Tunis le 15 mars.


Pour atteindre ces objectifs, le groupe œuvre notamment à la poursuite des efforts d’optimisation, l’organisation basée sur des processus optimisés, client-centriques, efficaces et agiles, l’industrialisation et l’automatisation continues des processus opérationnels et l’intégration accrue des outils digitaux requis pour accompagner la transformation de l’entreprise.

Il est aussi question de poursuivre l’amélioration continue de la qualité de service grâce à des prestations et des services innovants et la forte mobilisation du capital humain autour de la nouvelle stratégie du groupe à l’horizon 2022.

Ahmed Amine Benjelloun Touimi a aussi mis l’accent sur le projet de convention de la plate-forme « [email protected] » avec l’Union Postale Universelle (UPA) qui devra faire du Maroc un hub régional disposant d’atouts en termes des accords de libre-échange et de coopération, de plateformes et de connectivités aérienne, maritime et routière.

Dans ce sens, il a rappelé les accords de libre-échange signés par le Maroc avec notamment les Etats-Unis, l’Union européenne, la Turquie, les Emirats Arabes Unis et les pays de l’accord d’Agadir, ainsi que la plate-forme numérique pour l’hébergement de la galerie marchande à l’instar du hub philatélique africain et la mise en place de « Morocco Market Place » dans le cadre des accords de coopération avec les opérateurs internationaux du e-commerce.

« L’initiative [email protected] tend à consolider davantage la coopération entre Barid Al-Maghrib et l’UPU pour l’implémentation d’un Hub régional pour l’Afrique dédié à l’échange des envois postaux liés au commerce électronique. Ce projet permettra ainsi la promotion des Micro, Petites et Moyennes Entreprises au niveau national, à travers la mise en œuvre d’un système logistique, ainsi qu’un système intelligent de stockage et de distribution des envois pour servir la région de l’Afrique, notamment les pays subsahariens », a souligné Ahmed Amine Benjelloun Touimi.

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Vidéo. Forum Afrique Développement : rencontre réussie entre l’Est et l’Ouest

Article suivant

Le CESE renouvelle ses instances au titre de l'année 2019