FinancementFinancement des infrastructures

Les nouvelles ambitions du Fonds Africa 50

DSC_6378


Alain Ebobissé, nouveau Directeur Général du Fonds Africa50 promet de porter le capital à 1 milliard de dollars avant fin 2016. C’est en substance ce qu’a révélé, le responsable à l’issue de la 1ère  Assemblée Générale ordinaire du Fonds Africa50 qui s’est tenue ce jeudi 21 juillet à Casablanca. La DG d’Africa 50 s’est également engagé à rendre le fonds opérationnel dans les plus brefs délais. Selon lui, les premiers investissements du fonds seront réalisés au cours des 12 prochains mois. « Nous accorderons la priorité aux projets qui ont le plus d’impacts sur les populations. D’ailleurs, des projets énergétiques seront lancés très prochainement », a-t-il promis.

Rappelons par ailleurs, que ors des travaux de cette Assemblée Générale, de nouveaux actionnaires ont fait leur entrée dans le capital du Fonds Africa50. Il s’agit de deux Etats : le Burkina Faso et le Kenya- et de deux institutions financières : la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), et de Bank Al-Maghrib. Ces deux institutions ont contribué à hauteur de 25 millions de dollars

Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traitent et les analysent. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

La vision Royale pour le Co-développement

Article suivant

L'Egypte soutient le retour du Maroc à l’UA