Actualités

Les obsèques de Feu Abdellah Baha aujourd’hui


Le ministre d’État Abdellah Baha est tragiquement décédé à l’âge de 60 ans dans un accident ferroviaire dans la région de Bouznika, dimanche dernier. Le ministre d’État Abdellah Baha est mort dimanche soir dans un accident ferroviaire à Bouznika. Cadre influent du PJD, il était aussi un des plus proches collaborateurs du chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane.
L’accident mortel est survenu dimanche 7 décembre, vers 18h00, dans la ville de Bouznika, entre Rabat et Casablanca. Abdellah Baha a été percuté par un train qu’il n’a pas vu au moment de traverser la voie. Selon un communiqué de son parti, le Parti de la Justice et du développement (PJD, islamiste), dont il était un des principaux dirigeants, le choc s’est produit alors que le ministre d’État était sorti de son véhicule, à proximité du lieu ou le député socialiste Ahmed Zaïdi avait été retrouvé mort noyé le 9 novembre.
Plusieurs ministres se sont rendus sur place tandis que les hommages continuent d’affluer.
Dirigeant historique de la formation islamiste, ce natif du Souss (sud-ouest) était à ce titre également qualifié de bras droit du chef du gouvernement, dont il fut l’un des premiers compagnons de route durant les décennies d’opposition. Abdellah Baha a notamment occupé le poste de secrétaire général adjoint du parti islamiste et a un temps dirigé le journal Attajdid, quotidien du Mouvement Unicité et Réforme (MUR), proche du PJD, dont il a également été membre du bureau exécutif. Depuis 2002, il était représentant (député) de Rabat-Chellah, une des principales circonscriptions électorales de la capitale. Ses obsèques devraient avoir lieu aujourd’hui.  Le Groupe New Publicity/ Les Éditions de la Gazette, éditeur des magazines Challenge, VH et Lalla Fatima, présente ses très sincères condoléances à la famille du regretté, au Chef du Gouvernement dont il était le compagnon de toujours, ainsi qu’à tous les responsables et  militants du PJD. Une émission spéciale lui sera consacrée aujourd’hui sur les ondes de MFM Radio du groupe.

A Dieu nous appartenons et à Lui nous retournerons.

 
Article précédent

Finance islamique : La BID affiche son intérêt pour le Maroc

Article suivant

Newsletter du 09 Décembre 2014 : Automobile : Un modèle ultra low-cost à Renault Tanger ?