Dossier

Les obstacles à la préférence nationale

La préférence nationale n’est pas un simple concept fait pour orner des discours idéologiques, voire démagogiques. Ce principe verbalement défendu doit être confronté à la réalité concrète.


L’existence préalable de la volonté politique est déterminante pour pouvoir décliner ce principe en réalité concrète. Pour cela, les obstacles actuels doivent être mis en lumière pour être ensuite politiquement et techniquement éliminés ou tout au moins réduits ou maitrisés par des décisions politiques claires.

En effet, le Maroc a conclu plusieurs accords de libre-échange (ALE). De même, nombreux sont ses engagements internationaux vis-à-vis des institutions financières internationales (IFI), notamment les institutions de Bretton Woods (Fonds monétaire international-FMI et Banque Mondiale). A cela s’ajoutent les choix économiques stratégiques priorisant les exportations, c’est-à-dire des choix économiques répondant à des besoins définis par le marché international…

Lire la suite gratuitement en version PDF de votre magazine Challenge en cliquant sur le lien suivant: https://emag.challenge.ma/740/mobile/index.html 


Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traitent et les analysent. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

Live. Coronavirus : la situation au Maroc, mercredi 29 avril à 16h

Article suivant

Coronavirus: La CGEM met en place des guides préventifs et sanitaires au profit des entreprises