Tourisme

Les potentialités touristiques du Maroc mises en exergue au nord de l’Espagne

Une série d’activités et de rencontres ont été organisées, récemment dans les villes espagnoles de Bilbao, la Corogne et Santander (nord de l’Espagne), en vue de mettre en valeur les offres touristiques, ainsi que les richesses et les potentialités que recèle le Maroc.


Initié par la délégation de l’Office national marocain du tourisme (ONMT) à Madrid, ce road show a été une occasion pour rapprocher davantage des agents de voyages et acteurs touristiques espagnols des produits touristiques offerts par le Royaume durant les saisons d’automne et d’hiver et mettre en avant les atouts touristiques, le charme et la richesse culturelle que recèle la destination Maroc, ainsi que les avantages en matière d’offres et d’activités touristiques, indique un communiqué de la délégation de l’ONMT.

Cette mission a été aussi une opportunité pour faire découvrir aux passionnés du voyage et de l’aventure les différentes facettes du Maroc en tant que pays riche en patrimoine culturel, qui offre aux touristes un dépaysement total dans un environnement hors du commun où règnent les valeurs de modernité, d’ouverture, de tolérance et de coexistence.

Lire aussi : Marché français : L’ONMT rafle plusieurs contrats

« Le Maroc est le pays voisin de l’Espagne, dépaysant tout en étant proche. C’est une destination qui jouit d’un riche patrimoine culturel et offre un environnement sûr au voyageur. Ses paysages sont divers: entre mer Méditerranée et océan atlantique, et entre montagnes de l’Atlas, Oasis verdoyantes et dunes désertiques, le touriste aura sûrement l’embarras du choix », a souligné le délégué de l’ONMT en Espagne, Mohamed Sofi, cité dans le communiqué.

Il rappelle que l’Espagne constitue le second marché émetteur de touristes pour le Maroc, qui constitue la première destination africaine pour les Espagnols.

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Barid Al Maghrib lance le e-paiement des impôts pour les auto-entrepreneurs

Article suivant

Tsunami de mots dans un désert