Immobilier

Les promoteurs immobiliers expriment leurs inquiétudes

Youssef Benmansour, président de la Fédération Nationale des Promoteurs Immobiliers (FNPI) a tenu un point de presse pour exprimer «ses inquiétudes face au ralentissement que connaît le secteur».


«Le modèle économique actuel n’est plus valable. Le gouvernement n’a pas donné suite à nos propositions pour relancer l’activité», a déclaré Youssef Benmansour, président de la FNPI. Il a présenté plusieurs indicateurs de ce ralentissement, notamment la baisse record des mises en chantier et le tassement des mécanismes de financement pour stimuler la demande.

Pour le président de la FNPI, il est nécessaire de réfléchir à des mécanismes de financement au profit de l’acquéreur, au-delà du système bancaire «qui bloque aujourd’hui», précise-t-il. Selon les chiffres de la Fédération, les crédits immobiliers s’élevaient à 241,65 milliards de dirhams au mois de novembre 2015 contre 241,04 milliards un an auparavant, soit une légère hausse de 0,3% et de 2% par rapport au mois d’octobre 2015. Par ailleurs, la FNPI fait état de la signature entre janvier et novembre 2015 de 97 conventions pour la réalisation de 113.865 unités. Un chiffre en forte baisse par rapport à 2014, où les mises en chantier ont concerné 218.957 unités, contre 234.013 une année auparavant. Des chiffres cependant qui restent très loin de ceux enregistrés en 2012, soit 419.362 mises en chantier. La baisse record des mises en chantier en 2015 est un autre «indicateur alarmant», selon la FNPI.

 

 

 
Article précédent

Ligue Arabe : Bouaida représente le Maroc à la réunion extraordinaire des ministres des affaires étrangères

Article suivant

Mly Hafid Elalamy au congrès mondial de l'automobile de Détroit