Audiovisuel

L’Association des Radios et télévisions indépendantes tient sa réunion trimestrielle à Casablanca

L’Association des Radios et Télévisions Indépendantes (ARTI) a tenu sa réunion trimestrielle le mercredi 24 juillet 2019 en son siège à Casablanca.


Cette réunion a été présidée par Kamal Lahlou, président de l’ARTI, en présence de la majorité des membres de l’association et du secrétaire général de la Fédération Marocaine des Médias.

L’ordre du jour a porté sur plusieurs questions, notamment celles liées à la situation du paysage audiovisuel national, aux enjeux du secteur ainsi qu’au projet de réforme dans le cadre d’une nouvelle loi sur l’audiovisuel, en instance d’adoption. Dans ce sens, les opérateurs des radios privées constatent, avec regret, qu’ils ne sont jamais sollicités ni impliqués dans les réflexions stratégiques qui touchent tout le secteur et en particulier la liberté d’information en relation avec les médias audiovisuels indépendants.

L’Association a également profité de la tenue de sa réunion trimestrielle pour tirer la sonnette d’alarme quant aux enjeux majeurs auxquels fait face le secteur, notamment au regard de la souveraineté médiatique du Maroc et l’impérieuse nécessité d’encourager les acteurs nationaux et de préserver les opérateurs privés de toute concurrence déloyale, surtout étrangère. Dans ce sens, l’ARTI a arrêté une série d’actions en vue de sensibiliser les décideurs, plus particulièrement le ministère de la Culture et de la Communication, la Haute Autorité de la Communication Audiovisuelle (HACA), ainsi que le Conseil de la Concurrence.

Pour rappel, l’ARTI a élaboré, dès 2017, un mémorandum détaillant ses préoccupations. Ce mémorandum a été adressé à toutes les parties prenantes sans qu’il ne soit jamais pris en considération, regrette l’Association. L’ARTI se dit résolument engagée dans la lutte pour l’émergence d’un paysage audiovisuel national pluraliste, moderne et dynamique.

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

Après la CAN, Fouzi Lekjaa rend hommage à Hervé Renard

Article suivant

Reportage : Dans les coulisses de l’usine de PSA à Kénitra