Flash-ecoTourisme

Les recettes du tourisme ont atteint 70 milliards de DH

Le secteur du tourisme marocain a enregistré une année exceptionnelle en 2017 avec une forte croissance du nombre d’arrivées de touristes non-résidents, des nuitées dans les Établissements d’Hébergement Touristique Classés (EHTC) et des recettes en devises, souligne le ministère du Tourisme.


Le nombre d’arrivées des touristes aux postes frontières s’est élevé à 11,35 millions, en hausse de +10% par rapport à 2016, soit plus de 1 million de touristes supplémentaires. Cette augmentation concerne la quasi-majorité des principaux marchés du royaume, comme l’Allemagne (+15%), les Pays-Bas et l’Italie (+9%), la France et l’Espagne (+8%), ainsi que les États-Unis qui ont connu une progression importante de +29%. Par ailleurs, les marchés émergents pour le Maroc continuent d’enregistrer des fortes croissances : +151% pour la Chine, +39% pour le Japon et +38% pour le Brésil.

Au cours de cette année, le volume des nuitées passées dans les établissements d’hébergement touristiques classés a également enregistré une forte croissance de +15% par rapport à 2016. Cette performance est due à la hausse des nuitées de touristes non-résidents (+18%), ainsi que celles des touristes résidents (+7%). La majorité des destinations touristiques du royaume ont connu des hausses importantes de leurs nuitées. Les plus fortes croissances ont été enregistrées au niveau de la ville de Fès (+39%), de Ouarzazate (+37%), de Tanger (+25%), de Marrakech (+17%), d’Agadir et de Casablanca (+11%), ajoute le ministère du Tourisme.

Concernant le taux d’occupation, il a atteint 43% en 2017, enregistrant une hausse de trois points par rapport à l’année 2016. Les recettes touristiques en devises ont atteint quant à elles, 69,7 milliards de DH en 2017 contre 64,2 milliards de DH en 2016, enregistrant ainsi une progression de +8,5%.

 
Article précédent

Grève des pilotes : les explications de la RAM

Article suivant

Russie 2018 : le Maroc installé à Voronej