Scanner

Les salariés actionnaires d’Orange poussent au rachat d’IAM


Via une lettre,  l’Association pour la défense de l’épargne et de l’actionnariat salariés (ADEAS) du groupe Orange encourage le PDG du groupe français à se porter acquéreur des parts détenues par Vivendi dans Maroc Telecom, rapporte 01net.com le 28 juin. Le prix à débourser tourne autour de 4,5 milliards d’euros, « soit à peu près deux ans de dividende France Télécom-Orange », précise l’ADEAS  qui représente les quelque 127 000 salariés actionnaires d’Orange. Affaire à suivre. 

 
Article précédent

Les champions de l'export sont... l'automobile et l'aéronautique

Article suivant

Deux ans après