Portrait

Les startups Agritech du Maroc : découvrez Biotechnology and Bioengineering Solutions

Drones, big data, énergies renouvelables… les startups sont mobilisées pour répondre aux défis de l’agriculture marocaine. Biotechnology and Bioengineering Solutions (BBS) compte parmi ces jeunes entreprises tournées vers l’avenir.


Biotechnology and Bioengineering Solutions (BBS) est une startup opérant dans la biotechnologie et l’agroalimentaire à Oujda et dans la région de l’Oriental. La startup a introduit un procédé industriel d’élaboration des olives vertes de table largement utilisé aux niveaux national et mondial, appelé style espagnol, basé essentiellement sur la désamérisation chimique, par la soude NaOH, suivie d’une fermentation lactique qui s’installe naturellement dans les olives.

La désamérisation est réalisée pour éliminer l’oleuropeine, responsable de l’amertume et de l’inhibition de la fermentation lactique. Soulignons que l’objectif de ce travail est la mise au point de ferments probiotiques, surtout pour leurs propriétés antimicrobienne et anticancéreuse, qui permettront l’élaboration, par voie biologique, d’olives vertes de table avec des propriétés probiotiques.

«Ce nouveau procédé, qui sera basé sur le remplacement de la soude par les ferments probiotiques sélectionnés, permettra d’améliorer la qualité du produit fini en améliorant ses propriétés organoleptiques et fonctionnelles, d’éliminer les rejets de lessives de soude et de réduire les eaux polluées, surtout par le NaCl, déversées dans l’environnement », précise Dr. Yahya Rokni, fondateur de BBS, ajoutant qu’il s’agit de produits locaux, sans additifs, ni conservateurs (100 % naturel).

La startup cible notamment les industries nationales et internationales de conserves. Pour rappel, Yahya Rokni est docteur en Microbiologie et Biotechnologie. Il exerce au sein du Laboratoire de Biochimie et Biotechnologie de la Faculté des Sciences d’Oujda, relevant de l’Université Mohammed Premier.

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Orange crée une nouvelle filiale au Maroc dédiée au paiement mobile

Article suivant

Elle fait l'actu : Catherine Geslain-Lanéelle, candidate au poste de directeur général de l'organisation onusienne