Blog de Jamal Berraoui

Les uns et les autres par ( Jamal Berraoui )

Finalement, le criminel qui a attaqué le musée juif de Bruxelles a été arrêté. La présomption d’innocence joue pour lui aussi, mais si peu. Les commentaires ont fusé. D’abord les faits, selon le ministre de l’Intérieur, ils seraient 700 français à avoir fait le pèlerinage en Syrie pour participer à ce qu’ils appellent le jihad et qui n’est que l’extermination d’un peuple.


Le gars, désaxé est un produit de la France. Issu d’une famille décomposée, il a subi l’élevage de la société française. L’élevage et non pas l’éducation .

Il y a encore des idiots, comme Médi 1 TV, pour rappeler ses origines. Je n’ai pas le souvenir d’un média traitant Sarkozy de candidat d’origine hongroise.

La France, l’Europe, ont échoué face à l’immigration d’origine musulmane. C’est une religion qu’ils n’ont pas pu comprendre et encore moins gérer.

Le début du drame c’est que les responsables, ayant besoin de main-d’œuvre, ont pensé que cela n’était que conjoncturel. Ils ont ghettoïsé les musulmans de culture. Ils ont laissé aux dictatures en place, le soin pour tout un chacun, de diriger les politiques culturelles de « sa » colonie.

Tout le monde est distancé, d’autres circuits sont entrés en jeu. Les jihadistes en France peuvent faire très mal, mais ne sont qu’une extrême minorité.

Cependant, ce qui mine cette grande démocratie, c’est l’ignorance de ceux qui l’animent. Depuis l’histoire du voile à l’école, on stigmatise des français, on leur jette à la figure une appartenance religieuse qui n’est pas autre que culturelle. Des études très sérieuses montrent que 80% des « musulmans » français ne sont même pas pratiquants.

 Cela permet de cacher les vraies failles. La première, c’est que la loi de 1905 sur la laïcité n’est pas aussi universelle qu’elle se prétend. Les lieux de culte musulmans en France sont construits grâce à des pays peu recommandables, parce que l’argent public est interdit aux religions.

 Mais le drame est franco-français. Il est d’abord social, en abandonnant la mixité sur le plan du logement, la France s’est mutilée. Il y a trente ans, les arabes hommes et femmes, vivant en France voulaient s’émanciper, accéder à la modernité.

 Ils sont dans le repli, y compris meurtrier. Ce n’est pas l’Islam qui est en cause, mais un modèle qui a failli. Tant que l’Europe n’aura pas compris que par le biais de l’immigration, l’Islam est une religion européenne, elle n’aura pas l’attitude correcte.

 
Article précédent

Le prix du sac de ciment augmente

Article suivant

Il fait l'actu : Mamoun Bouhdoud