Agriculture

Les USA autorisent l’importation de framboises marocaines

Le département américain chargé de l’Agriculture (USDA) a autorisé l’importation aux Etats-Unis de framboises marocaines, après l’analyse des risques phytosanitaires.


USDA a déclaré que les importations fraîches ne présenteraient pas de risque phytosanitaire pour les producteurs américains si plusieurs garanties phytosanitaires sont respectées. « Sur la base des résultats d’une analyse du risque phytosanitaire, nous avons conclu que l’application d’une ou de plusieurs mesures phytosanitaires sera suffisante pour atténuer les risques d’introduction de phytoravageurs ou d’herbes nuisibles lors de l’importation de framboises à partir du Maroc », indique l’USDA.

L’importation des framboises marocaines peut démarrer après le 24 juillet 2019. Selon l’USDA, le Maroc prévoit d’exporter entre 200 et 500 tonnes de framboises chaque année. Une quantité relativement faible, « soit 0,4 à 0,9% des importations américaines de framboises ».

L’USDA précise les conditions d’importation :

– Les framboises qui seront importées aux USA doivent être cultivées dans des lieux agréés par l’Onssa.

– Pendant la saison de croissance, les framboises doivent être inspectées par l’Onssa, à la recherche de signes d’infection par la Monilinia fructigena, une espèce de champignons ascomycètes de la famille des Sclerotiniaceae, au plus tard 30 jours avant la récolte.

Si une maladie fongique est détectée, l’Organisation doit le notifier à l’APHIS, qui interdira l’importation aux USA des framboises issues du lieu de production où l’infection a été détectée pour le reste de la saison.

Les exportations à partir de cet endroit pourront reprendre lors de la prochaine saison, si une enquête menée par l’APHIS et l’Onssa montre que des mesures correctives ont été appliquées pour éviter une nouvelle infection. 

– Les framboises ne peuvent être importées que dans des envois commerciaux.

– les framboises marocains doivent être emballées dans des centres de conditionnement agréés par l’Onssa.

– La détection de la Monilinia fructigena dans l’un des centres de conditionnement peut entraîner sa suspension.

– Chaque lot de framboises doit être accompagné d’un certificat phytosanitaire délivré par l’Onssa, accompagné d’une déclaration indiquant que ces fruits ont été produits conformément aux exigences des USA, qu’ils ont été inspectés avant l’exportation du Maroc et qu’ils ne sont pas infectés par la Monilinia fructigena.

 
Article précédent

eSIM : Restez connectés pendant votre voyage à l’étranger

Article suivant

Les assureurs secoués par les accidents et la fraude