Business

Les USA misent sur le Maroc pour investir en Afrique

Ce sont plus de 200 participants de haut niveau qui étaient présents à Atlanta, à l’occasion de l’«US-Morocco Trade & Investment», a constaté «Challenge.ma», présent sur place.


 

Parmi les moments forts de cette manifestation, on retiendra l’intervention de Mamoune Bouhdoud et de Walter Siouffi, respectivement ministre chargé des PME et de l’Intégration du secteur informel et président de Citibank Maghreb et de la Chambre de commerce Américaine au Maroc (Amcham). Si le premier a exposé les avancées réalisées par le Maroc dans le secteur de l’industrie en mettant en avant l’implantation de géants de l’industrie automobile et aéronautique, à l’instar de Renault, de Bombardier et de Sumitomo, le deuxième a reconnu la place de choix du Royaume en tant que plateforme importante pour l’Afrique du Nord et l’Afrique subsaharienne en termes de commerce et d’investissements.

Walter Siouffi a également expliqué que le Maroc est un marché stratégique pour la Citi, tout en rappelant que le Royaume a enregistré une croissance importante, ces dernières années, et bénéficie d’une bonne stabilité politique.

On notera également la contribution remarquable de Rachad Bouhlal, l’ambassadeur du Maroc aux États-Unis. Ce dernier a vanté les mérites du pays devant un parterre de personnalités du monde politique et économique, à l’instar de Marcus Jadotte, Secrétaire d’État au Commerce et à l’industrie, ou encore David Hamod, président de la Chambre arabe de commerce.

 

 

 
Article précédent

Le e-paiement en vigueur pour les professions libérales

Article suivant

Hakim Benchemmas (PAM), nouveau Président de la Chambre des Conseillers