Bourse

Les valeurs sur lesquelles miser en 2020

Pour le Bureau de recherches de BMCE Capital, la tendance haussière sur le marché boursier en fin d’année devrait se poursuivre en 2020. Dans ce contexte et après une performance élevée pour son portefeuille recommandé en 2019, il revient cette année avec une nouvelle «short list» aux pondérations toutes aussi prudentes.


Nouvelle année, nouvelle sélection pour le Bureau de recherches de BMCE Capital ! En ce début janvier, le bureau d’analyse a concocté une «short list» qui regroupe 16 valeurs recommandées à l’achat, en se basant sur des analyses fondamentales et quantitatives. Ainsi, le choix des secteurs et des valeurs les composant a relevé une appréciation de leurs perspectives tant économique (évolution des ventes, de la part de marché, etc.) que boursière (P/E, P/B, D/Y). «Cela fait plusieurs années que nous proposons à chaque fois une sélection de valeurs pour nos clients sur la base d’une approche Top Down, complétée par des analyses fondamentales aussi bien sur les plans économique,  sectoriel et intrinsèque. En 2019, notre portefeuille a tout de même généré une performance de 20,1%, dépassant de 8,8 pts le MASI RB, son benchmark de référence», explique-t-on auprès du Bureau de recherches de BMCE Capital. Quid de cette année ? 

Pour 2020,  le Bureau a également défini les secteurs considérés à potentiel avec du défensif (les financières, les télécoms, le transport, le gaz, l’électricité, l’agroalimentaire et boissons et la distribution alimentaire), du cyclique (Distribution spécialisée, NTIC et mines) et un peu de semi-cyclique (BTP). C’est ainsi que la sélection de valeurs compte aujourd’hui 11 valeurs défensives (Boisson du Maroc, Cosumar, Atlanta, Wafa Assurance, Attijariwafa bank, Banque Centrale Populaire (BCP), Crédit du Maroc (CDM), Label’Vie, Afriquia Gaz, Marsa Maroc) polarisant 81% du portefeuille, 2 valeurs semi-cycliques avec une pondération de 10% (Ciments du Maroc Jet Contractors) et 3 valeurs cycliques (Minière de Toussit, Microdata et Auto Hall), soit 9% du portefeuille.

 
Article précédent

Stratégie : Kia Maroc renforce ses positions

Article suivant

Forum de Davos : le modèle américain est un exemple pour le reste du monde, selon Donald Trump