Résultats annuels

Lesieur Cristal : bénéfices en hausse

Au terme de l’année 2016, Lesieur Cristal a réalisé un Résultat Net Part du Groupe (RNPG) de 205 millions de DH, en progression de 2,5% par rapport à l’exercice 2015, a annoncé vendredi la société agro-industrielle cotée en bourse. « Dans un contexte de ralentissement de la croissance économique, le business model de Lesieur Cristal, basé sur la solidité du portefeuille de marques, la maîtrise des charges opérationnelles et le renforcement des activités à l’export, permet d’atteindre un bon niveau de performance et de poursuivre les développements stratégiques », souligne le leader national des huiles de table dans une communication financière publiée sur le site web de la Bourse de Casablanca. La même tendance haussière caractérise le chiffre d’affaires du Groupe, qui s’établit à 4,03 milliards de DH au 31 décembre 2016, contre 3,98 milliards de DH une année auparavant, tandis que le résultat d’exploitation courant consolidé marque du recul à 276 millions de DH, contre 303 millions de DH en 2015.


Pour leur part, les indicateurs sociaux font état d’une progression de 1% du chiffre d’affaires de Lesieur Cristal à 4,02 milliards de DH. Cette évolution a été limitée par la rareté des opportunités d’exportations de l’huile d’olive marocaine après la baisse des cours à l’international, pour un résultat net de 172 millions de DH, contre 164 millions de DH en 2015. Ce dernier intègre des dotations aux provisions de risque, précise la société, notant que le résultat d’exploitation est passé de 290 millions de DH en 2015, à 282 millions de DH au titre de l’exercice écoulé. Cette évolution traduit la forte pression sur les prix de vente de l’huile de table après l’envolée des cours des huiles brutes de soja et, d’autre part, le recul des exportations d’huile d’olive. Quant à la trésorerie de la société, elle ressort en nette amélioration, suite notamment à l’encaissement d’une partie du crédit de TVA cumulé sur la période 2004-2013 et aux efforts d’optimisation du besoin en fonds de roulement (BFR), ajoute la même source.

Au niveau de perspectives, Lesieur Cristal compte poursuivre ses efforts d’innovation et d’amélioration continue, qu’il s’agisse de l’optimisation de ses charges opérationnelles ou de la mise en œuvre de ses chantiers stratégiques et de développement à l’international, face à un environnement toujours très volatil. Par ailleurs, le conseil d’administration de la société proposera à la prochaine Assemblée générale des actionnaires, la distribution d’un dividende de 5 DH par action au titre de l’exercice 2016.

 
Article précédent

ISCAE et l’ESCP Europe signent un partenariat stratégique

Article suivant

LafargeHolcim construit une nouvelle usine au Cameroun