Logistique

L’espagnol Decoexsa double le capital de sa filiale marocaine

Le secteur marocain de la logistique attise de plus en plus les convoitises. Alors que de grands groupes japonais ou européens en ont fait au cours des dernières années, voire des derniers mois, leur première base avancée en Afrique, d’autres déjà présents depuis au moins une décennie cherchent à y consolider leurs positions.


L’espagnol Decoexsa (Depósitos de Comercio Exterior S.A) en fait partie, lui qui vient de renflouer sa filiale marocaine créée il y a plus de 20 ans en doublant le capital pour le porter à 7,8 millions de dirhams. La recapitalisation de Decoexsa Maroc vise à renforcer le parc de matériel roulant et les capacités de stockage de cette société spécialisée dans les services de groupage routier import et export entre l’Europe et le Maroc, d’entreposage (sous douane et libre) et de transports maritimes et aériens.

Rappelons que le groupe Decoexsa est une société fondée en 1965 à Irún (au Pays Basque au Nord de l’Espagne) par différents agents externes de douane ayant pour but d’offrir aux entreprises d’import/export les entrepôts dont elles pouvaient avoir besoin. A partir des années 1990, le groupe a commencé à s’internationaliser en prenant pied progressivement au Portugal, en France, en Chine et au Maroc où la filiale éponyme vient de fêter ses 20 ans d’existence. Aujourd’hui, Decoexsa Maroc est présente aussi bien à Casablanca (où elle dispose d’un siège social et d’entrepôts au parc Atlantic Logistic à Ain Sebaâ), mais également à la zone logistique de Tanger-Med.

Au niveau mondial, le groupe a réalisé plus de 80 millions d’euros en 2017 (près de 900 millions de DH). Son objectif est de dépasser, dès 2020, la barre de 100 millions d’euros (1,1 milliard de DH), notamment à grands coups d’investissement dans l’extension de ses capacités logistiques, à l’instar de son récent investissement de 4 millions d’euros (44 millions de DH) dans une nouvelle plateforme à Saragosse (nord-est de l’Espagne).

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Le français Fritec s’implante au Maroc

Article suivant

CAN 2019 : Le programme des rencontres de ce mercredi