Équipement

L’espagnol Internaco s’implante au Maroc

Les groupes espagnols continuent d’affluer au Maroc. Le groupe Internaco a choisi Casablanca pour installer sa filiale.


Après l’équipementier automobile Gestamp, l’opérateur d’enseignement supérieur Planeta et l’ingénieriste I-Lanza (pour ne citer que ceux les plus récents), c’est au tour du groupe Internaco d’y déballer son baluchon. Aussi, ce distributeur spécialisé, surtout connu pour être le distributeur exclusif dans la péninsule ibérique du géant suédois Husqvarna, un des leaders mondiaux de la fabrication et de la commercialisation d’équipements motorisés de jardinage et d’entretien des parcs et forêts, s’apprête à ouvrir une filiale basée à Casablanca.

Internaco dont la création remonte à 1976 à la Corogne (nord-ouest de l’Espagne), fait ainsi son premier pas pour une implantation directe en Afrique, lui dont les produits sont commercialisés dans plus de cinquante pays.

Il faut dire que depuis qu’il a commencé à développer ses propres marques au cours de la décennie précédente, le groupe familial créé par la famille Concheiro a connu un succès grandissant, notamment grâce à ses marques Benza et Benza Energía qui couvrent respectivement la machinerie agricole & engins de travaux publics et les groupes électrogènes industriels. Il a aussi largement diversifié son portefeuille de cartes internationales distribuées pour compte de grands constructeurs en l’enrichissant par les marques Subaru et Yanmar (moteurs industriels) ou encore Tomra du leader européen du compactage et du recyclage.

Pour l’instant, rien ne filtre sur la gamme que la filiale marocaine compte commercialiser, mais selon des sources proches du dossier, celle-ci entamera ses activités avec une dizaine de salariés dans un premier temps et s’appuiera vraisemblablement sur un réseau de revendeurs comme sur son marché domestique où elle a tissé un partenariat commercial avec plus de 1.000 points de vente entre indépendants et chaînes spécialisées. À fin 2018, le groupe Internaco compte plus de 160 salariés et revendique un chiffre d’affaires consolidé de plus de 30 millions d’euros (plus de 300 millions de DH).

 
Article précédent

Les raisons du départ de Mehdi Benatia au Qatar

Article suivant

Excellente performance pour Sopriam