AgendaSalons

L’ESS, un salon qui promeut la culture d’achat solidaire

La 7ème édition du Salon national de l’économie sociale et solidaire (ESS) ouvre ses portes ce 9 novembre et ce jusqu’au 18 novembre à Agadir.


Organisé sous le thème « l’Économie Sociale et Solidaire un défi permanent pour un développement territorial inclusif » par le ministère du Tourisme, du Transport aérien, de l’Artisanat et de l’Économie sociale-secrétariat d’État Chargé de l’Artisanat et de l’Économie sociale, en collaboration avec les partenaires et les acteurs du secteur, ce Salon annuel a pour objectif d’informer et de communiquer autour des opportunités d’emplois et des richesses générés par l’économie sociale et solidaire, en mettant en valeur sa contribution au développement économique inclusif des femmes et des jeunes. Le choix de la ville d’Agadir pour accueillir cette messe sociale et solidaire vise à favoriser une plus grande justice spatiale, à mettre en valeur le potentiel local et à développer des expériences régionales en la matière, a souligné la secrétaire d’Etat chargée de l’artisanat et de l’économie sociale, Jamila El Moussali. Lors d’une conférence de presse consacrée à la présentation de l’édition 2018 du salon, elle a mis en avant le lien entre l’économie sociale et solidaire et l’initiative collective locale à travers la valorisation des expériences locales, tout en précisant que le rôle du gouvernement se rapporte à ce qui est organisationnel. « Le nombre de coopérants dans l’économie sociale et solidaire s’élève à 600.000, représentant 5% de la population active, alors que le capital des coopératives totalise 6 milliards de DH et la valeur de leurs achats 7 milliards de DH », a précisé Jamila El Moussali. Elle a dans ce contexte appelé à la promotion d’une « culture d’achat solidaire » et du concept de « commerce équitable » afin de relever les défis du développement et de lutter contre la pauvreté. Un programme riche et varié sera proposé tout au long de ce salon axé sur des animations culturelles et folkloriques, des visites de solidarité de la part des représentants des différentes régions, ainsi que des ateliers de formations concernant la gouvernance, la sécurité sanitaire, le renforcement des compétences et le leadership des acteurs de l’ESS, dans le but d’assurer une gestion efficace de leurs entreprises et de moderniser leurs techniques de marketing et de commercialisation au niveau national et international. Aussi, ce salon sera l’occasion d’organiser des journées d’études scientifiques animées par des experts et des spécialistes de l’économie sociale et solidaire du Maroc et des pays participants, par des thématiques relatives au rôle de la formation et de la recherche scientifique dans le développement de l’innovation sociale et entrepreneuriale au milieu des jeunes, au marketing électronique au service de l’économie sociale, à l’appui financier des groupes de solidarité ,à l’intelligence collective de l’économie sociale et solidaire et au rôle de la culture et de l’art dans la promotion des valeurs et des principes de l’économie sociale et solidaire.

À noter que l’exposition, qui s’étendra sur une superficie totale de 12.000 m², va réunir 40 exposants venus de pays comme la Belgique, le Canada, la France, le Sénégal, l’Espagne et la Tunisie, ainsi que plus de 600 coopératives et associations des différentes régions du royaume. Il prévoit l’afflux de 200.000 visiteurs : professionnels, étudiants, touristes et également des particuliers à la découverte du secteur de l’ESS.

 
Article précédent

ENCG Settat : et de deux pour l’Agora des entrepreneurs

Article suivant

Il fait l’actu : Jean-Claude Marcourt, vice-président du gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles