Scanner

L’étain marocain attire de plus en plus de japonais

 


Le groupe minier nippon Nittetsu Mining, filiale de Nippon Steel, vient de prendre une participation de 5% dans la co-entreprise menée par la société australienne Kasbah Resources Limited (75%) pour le projet marocain de mine d’étain d’Achmmach près de Meknès. Il rejoint ainsi son compatriote Toyota Tsusho (20%) sur ce projet soutenu par la Banque mondiale qui devrait entrer en phase active fin 2013. A noter que la production potentielle cumulée sur ce site serait de 42 000 tonnes d’étain pour la phase initiale. La mine aurait des ressources totales évaluées à quelques 15 millions de tonnes de minerai à 0,9% de concentration, soit en théorie 135 000 tonnes de métal.

 
Article précédent

RAM met le cap sur l’Afrique de l’Est

Article suivant

Le grand stade de Casablanca en mode "pause"