Actualité

L’Etat-major des FAR confirme les zones concernées par l’exercice “African Lion 2021”

Selon un communiqué de l’Etat-major des Forces Armées Royales, le Roi a donné ses instructions pour que l’exercice combiné maroco-américain « African Lion 2021 » ait lieu du 7 au 18 juin 2021 au sein des régions suivantes : Agadir, Tan-Tan, Tifnit, Mahbès, Tafraout, Ben Guerir et Kénitra.


L’exercice “African Lion 2021”, en tant qu’exercice multinational interarmées, fait partie des exercices majeurs organisé et dirigé conjointement par le commandement des États-Unis pour l’Afrique (AFRICOM) et les Forces Armées Royales. En plus des Etats-Unis d’Amérique, cette 17ème édition de cet exercice connaîtra la participation du Brésil, du Canada, de la Grande-Bretagne, de la Tunisie, de l’Italie, du Sénégal, des Pays-bas ainsi que de l’alliance atlantique.

S’ajouteront à cette liste des observateurs militaires issus d’une trentaine de pays représentant l’Afrique, l’Europe et l’Amérique. L’exercice proposera, en plus de formations et de simulations aux activités du commandement et des entraînements sur les opérations de lutte contre les organismes terroristes violents, des exercices terrestres, aéroportés, aériens, maritimes et de décontamination NRBC (Nucléaire, Radiologique, Biologique et Chimique).

Lire aussi | Le renseignement militaire espagnol avait alerté Pedro Sanchez que le Sahara est un «casus belli» pour le Maroc [Rapport]

Les objectifs de cet exercice, considéré parmi les exercices interalliés les plus importants dans le monde, sont nombreux : renforcer les capacités manœuvrières des unités participantes; consolider l’interopérabilité entre les participants en matière de planification et de conduite d’opérations interarmées dans le cadre d’une coalition; perfectionner les tactiques, les techniques et les procédures; développer les aptitudes en matière de cyber-défense, entraîner la composante aérienne à la conduite des opérations de chasse, d’appui et de ravitaillement en vol; consolider la coopération dans le domaine de la sécurité maritime; conduire des exercices en mer dans le domaine de la tactique navale et des luttes conventionnelles et mener des activités d’ordre humanitaire, a précisé la même source.

Lire aussi | Le conflit entre l’Espagne et le Maroc met en danger le retour de plus de 12 000 travailleurs saisonniers

Cependant, et au niveau des activités parallèles à vocation humanitaire, un Hôpital médicochirurgical de campagne sera déployé au niveau d’Amlen (Tafraout) où des prestations médicales et chirurgicales vont être dispensées au profit des populations locales de la région, par des équipes médicales constituées de médecins et d’infirmiers des FAR et de l’Armée américaine

 
Article précédent

Quarantaine obligatoire même pour les Marocains vaccinés au retour d'un voyage autorisé à l'étranger

Article suivant

Le Fonds d'investissement de la région de l'oriental poursuit ses investissements