ChangeInternational

L’Euro va-t-il continuer de progresser face au Dollar ?

L’euro évolue, toujours ce matin, mardi, en hausse face au dollar affaibli par un nouvel indicateur américain décevant, alors que la livre britannique a touché un plus bas en trois ans face à la devise européenne.


En effet, vers 06H15 GMT, l’euro valait 1,1217 dollar contre 1,1183 dollar lundi vers 21H00 GMT. De même, le dollar a reculé légèrement face à la monnaie japonaise à 101,03 yens pour un dollar. Le dollar restait néanmoins affaibli par les indicateurs américains récemment publiés. Dernier en date, l’activité manufacturière de la région de New York est tombée dans le rouge en août, alors que les analystes s’attendaient à un indice positif. Cette statistique intervient après la publication vendredi de ventes au détail stables aux Etats-Unis en juillet, décevant également les attentes.

Les opérateurs cherchaient toujours à évaluer les chances d’un resserrement monétaire de la Réserve fédérale américaine (Fed). L’institution aimerait remonter ses taux d’ici à la fin de l’année mais doit composer avec des statistiques américaines mitigées et un contexte économique mondial fragile sur fond de Brexit.

Les cambistes seront également attentifs jeudi à la publication des minutes de la Banque centrale européenne (BCE). Lors d’une conférence de presse le 21 juillet, l’institution avait assuré qu’elle était prête à agir pour contrer les répercussions du Brexit sur l’économie déjà atone de la zone euro, mais pas dans l’immédiat. Le départ effectif de la Grande-Bretagne de l’Union européenne pourrait être reporté à fin 2019 en raison des difficultés que rencontre l’administration britannique et des élections en France et en Allemagne, selon le Sunday Times.

A noter que, lundi, la livre sterling avait touché un nouveau plus bas depuis trois ans face à la monnaie unique à 87,03 pence pour un euro.

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

Le monopole de la réservation hotelière

Article suivant

Détournement des logements sociaux : La traque se poursuit