Sahara marocain

L’Histoire ne fait pas «marche arrière»

L’Administration Biden ne remettra pas en cause la reconnaissance américaine de la marocanité du Sahara.


La force d’une vérité est dans sa constance. Elle résiste aux changements politiques conjoncturels. L’Agence France Presse (AFP), a diffusé hier jeudi 28 janvier, une information selon laquelle l’administration Biden n’annulera pas la décision récente de Trump de reconnaissance de la souveraineté du Maroc sur le Sahara. C’est tout simplement une victoire du bon sens et de la sagesse. La décision prise par Trump avant son départ n’a pas été un simple petit calcul politicien. Son maintien va dans le sens de l’Histoire, celui du renforcement de la paix et de la sécurité internationale, principe fondateur de l’ONU. Ce maintien conforte aussi, le caractère irréversible du processus entamé par le Royaume du Maroc sur le plan diplomatique pour mettre définitivement fin à une situation factice.

Lire aussi|Coronavirus : S.M. le Roi lance la campagne nationale de vaccination

Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traite et les analyse. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

Suivez le LIVE de l’émission « Décryptage » de radio MFM

Article suivant

Votre e-magazine Challenge du vendredi 29 janvier 2021