Blog

L’humain 2.0


L
’Homme, depuis qu’il existe, a toujours vécu dans un environnement naturel et physique.  Pendant très longtemps, il s’est contenté de vivre en nomade allant chercher la nourriture là où elle se trouvait. C’était le temps préhistorique des chasseurs cueilleurs.


Bien plus tard, il devint sédentaire grâce au développement de l’agriculture et à la domestication des animaux et vécut ainsi pendant environ 10 000 ans jusqu’au 19ème siècle. A partir de cette période, la révolution industrielle prend place, transformant petit à petit une société  agraire et artisanale en un monde industriel et commercial tiré notamment avec le boom ferroviaire des années 1840.

De nos jours, nous assistons à une nouvelle révolution qui se produit devant nous mais sans que nous nous en rendions vraiment compte : La révolution numérique !
Cette révolution en marche s’appuie principalement sur l’accès de plus en plus facilité à Internet, et donc à la connaissance. Un monde plus connecté est un monde plus instruit.  La recherche et l’innovation n’ont jamais été aussi florissants, les produits fabriqués sont plus intelligents et répondent de mieux en mieux à nos besoins. La collaboration bénévole n’a jamais été aussi efficace grâce au système « open source ».  La communication devient instantanée via les réseaux sociaux et le divertissement  devient virtuel via les applications, les plateformes de téléchargement et les jeux vidéos. 

Pour la première fois de son histoire, l’être humain commence à vivre dans deux mondes parallèles qui se superposent. L’un est réel et physique : c’est le monde tel que nous l’avons toujours connu et qui est fait de ciel, de vents, d’étoiles, de forêts,  de villes, d’animaux et de gens. L’autre est virtuel et digitale et commence à prendre de plus en plus de place dans nos vies : il est constitué de Windows, de Facebook, d’applications Android ou iOS, d’écrans, de curseurs, d’icônes, et d’avatars.

Ces deux mondes ne sont pas opposés mais complémentaires. En apprenant à donner à chacun la place qui lui revient, nous pouvons avancer dans la vie de manière plus confiante. Vouloir ne vivre que dans l’un de ces deux mondes peut nous mener à une certaine forme d’exclusion. Certaines personnes passent tellement de temps avec leurs O.N. (Outils Numériques tels les ordinateurs, tablettes et les Smartphones) qu’ils en oublient le contact humain et finissent par devenir asociaux. A l’inverse, ceux qui refusent la technologie se voient de plus en plus marginalisés. Imaginez un seul instant une personne active évoluant sans O.N. ! Cela parait de plus en plus inconcevable n’est-ce pas ?
Dans cette nouvelle chronique hebdomadaire, nous essayerons de comprendre et d’analyser ce qui se passe entre ces deux mondes devenus indissociables et dans lesquels nous évoluons désormais malgré nous, que nous le voulions ou non.

Nous suivrons de près l’évolution des technologies (robotique, nanotechnologie, biométrie, etc.), des sciences (génie génétique, cellules souches, etc.), de notre environnement (énergies renouvelables, développement durable, écologie, etc.) pour voir comment notre société s’y adapte (nouvelles tendances de consommation, éducation, famille, etc.). Les sujets  seront traités et analysés de la manière la plus simple possible en essayant toujours de mesurer leurs impacts (positifs ou négatifs) sur notre nouveau quotidien.

C’est une chronique qui se veut interactive. N’hésitez donc surtout pas à y participer en laissant vos commentaires et suggestions. Nous devons tous rester connectés de manière optimale entre les deux mondes, l’ancien et le nouveau, tels des Humains 2.0 !

 
Article précédent

Server acquiert 40 % du capital de la filiale catering de RAM

Article suivant

Les salafistes solubles en démocratie