Conjoncture

L’immobilier s’est tassé dans les grandes villes à fin juin


Bank Al Maghrib a publié récemment ses dernières statistiques en matière de marché immobilier dans les principales villes du Royaume. A titre d’exemple, au niveau de Casablanca et après une hausse de 1,8% au premier trimestre de l’année en cours, les prix ont connu une baisse de 1,6% au cours du deuxième trimestre de l’année, en liaison principalement avec la chute observée de 3,9% des prix des appartements. Quant au nombre de transactions, il a accusé une baisse de 8,8%, reflétant le recul de 7,4% pour le résidentiel, de 18,5% pour le foncier et de 19,6% pour le professionnel. Concernant la ville de Marrakech, les transactions immobilières ont diminué de 5,1% en glissement trimestriel, reflétant essentiellement un recul de 9,8% des opérations portant sur les appartements.


Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traitent et les analysent. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

Le team «Marche Verte» a émerveillé le public avec des voltiges époustouflantes

Article suivant

La mobilité dans le travail reste encore inégale