Agriculture

L’OCP s’attaque au cacao ivoirien

La zone de production cacaoyère de la Côte d’Ivoire, baptisée la « boucle du cacao », connait une campagne itinérante de diagnostic des sols en vue de proposer des recommandations de fertilisation optimale correspondant à la fois aux besoins réels des sols et des cultures. Derrière cette campagne, l’OCP CI, la filiale ivoirienne de l’OCP.


L’objectif de la campagne « OCP School Lab Cacao » est de mettre à la disposition des producteurs des engrais adaptés aux différents types de sols afin d’améliorer leurs rendements et donc leurs revenus. Dans un premier temps, ce sont 1.200 paysans qui recevront des conseils pour une utilisation rationnelle des engrais après une analyse gratuite de leurs exploitations agricoles et 5.000 autres seront formés sur le bonne pratiques agricoles en matière de fertilisation des sols notamment.

La campagne aura comme point de départ Soubré (ville du centre ouest ivoirien) pour essaimer les régions Sud-ouest, Centre-ouest et Ouest, zones qui constituent les grands pôles de production et d’utilisation des engrais dans la cacao culture.

« OCP School Lab Cacao » fait partie du partenariat entre le groupe OCP, leader mondial du phosphate, et le Conseil Café Cacao (CCC), l’organe ivoirien public publique de gestion de ces deux filières agricoles.

 
Article précédent

Ayman Taud nommé PDG de Nareva Holding

Article suivant

Les opérateurs marocains prospectent le marché émirati