Business

L’OCP s’ouvre le marché des engrais de précision

En signant un contrat exclusif de transfert de technologie avec Prayon, spécialiste de la chimie des phosphates, OCP positionne sur un marché de cultures à haute valeur ajoutée, particulièrement adapté aux systèmes de micro-irrigation. PAR A.D.A 



P
résent dans différentes parties du  globe, OCP S.A vient de récidiver en signant un contrat exclusif de transfert de la technologie soluble (phosphate monoammonique) avec la société belge Prayon pour développer des engrais de précision. Ces derniers sont fortement  prisés par les domaines agricoles utilisant des systèmes de micro-irrigation.  Grâce à cet accord, OCP S.A compte exploiter la technologie développée par Prayon S.A dans une nouvelle unité de production  de MAP soluble qui sera implantée dans la plateforme industrielle OCP de Jorf  asfar.  L’usine devrait démarrer sa production, qui devrait atteindre dans un premier temps les 100 kT par an, en juin 2015. Le groupe  OCP se chargera d’assurer, en vertu de l’accord, l’acide phosphorique à la nouvelle usine et mettra en place des synergies  depuis sa plateforme de Jorf Lasfar.

Un marché porteur

D’après un communiqué d’OCP S.A, « Ce partenariat s’inscrit au coeur de la stratégie commerciale du groupe OCP, qui vise notamment  à se positionner sur de nouveaux marchés porteurs et à développer des produits adaptés aux besoins des consommateurs  finaux ». Reconnue à l’échelle internationale pour la qualité de ses processus de production, Prayon S.A ne cache pas  sa satisfaction après la conclusion de cet accord. « Nous sommes très fiers  de faire bénéficier notre partenaire marocain de la technologie que nous avons mise au point. Nous avons  plus de quarante ans d’expérience dans la production de MAP et le développement du marché de l’horticulture fait partie de nos  priorités. Cet accord avec notre partenaire de longue date nous permet de consolider nos objectifs à long terme dans ce domaine en croissance et nous conforte dans nos projets de poursuite des développements technologiques  », a affirmé Yves Caprara, Administrateur délégué de Prayon. Pour sa part, l’OCP  S.A par la voix de Mhamed Ibnabdeljalil, directeur exécutif du pôle commercial du groupe, se déclare heureux de « cet accord  qui confirme notre engagement envers l’innovation et notre volonté de diversifier nos produits ».

Consolidation d’une vocation

Et pour cause, cet accord permet au groupe OCP de développer une nouvelle niche de croissance, de confirmer davantage sa vocation  de contributeur à l’assurance de la sécurité alimentaire par le biais de produits de plus en plus innovants  et plus ciblés. Sans oublier que l’introduction d’engrais de précision permet à la firme de se « positionner  sur un marché de cultures à haute valeur ajoutée, particulièrement adapté aux systèmes de micro-irrigation  et dont les perspectives de croissance sont très prometteuses sur le plan international». Premier exportateur mondial de roche  de phosphate et d’acide phosphorique, le groupe OCP a réalisé 56,4 MMDH de chiffres d’affaires en 2011. Grâce à cet accord, il compte dynamiser davantage ses activités et diversifier ses produits afin de  maintenir sa place de leader sur le marché mondial. ■

 
Article précédent

Jet4You condamnée pour un retard de 10h

Article suivant

Maritime: China Merchants arrive enfin au Maroc