ÉlectricitéEnergie

L’ONEE au service de l’efficacité énergétique

L’office a célébré ce 1er novembre à Casablanca l’installation de sa 9 millionième Lampe Basse Consommation, dans le cadre de l’opération « INARA » déployée depuis 2007. 


L’Office nationale de l’électricité et d’eau potable (ONEE) a fait de l’efficacité énergétique son crédo. Cheville ouvrière de la stratégie énergétique du Royaume, l’office ne ménage aucun effort dans ce sens. En effet, l’ONEE a développé plusieurs programmes ces dernières années pour réduire la consommation en énergie des ménages marocains. Parmi les initiatives déployées figure le programme « INARA »,  une opération de grande envergure qui vise le remplacement de 15 millions de lampes à incandescence par des Lampes à Basse Consommation (LBC). L’office a d’ailleurs célébré le 1er novembre l’installation de 9 millionième LBC à Casablanca. Notons que la première phase de cette opération, lancée en 2007, a été achevée en 2010 et a permis l’installation de 5 millions de LBC au niveau de l’ensemble des communes où l’ONEE assure la distribution de l’électricité.

Des résultats probants 

L’évaluation d’impacts de cette première phase a confirmé les effets positifs escomptés en terme d’optimisation de la consommation d’électricité et ce, à travers un effacement de la demande aux heures de pointe estimé à 200 MW, une économie d’énergie cumulée d’environ 2 600 GWh depuis le début de l’opération. De même, cette première a permis une réduction des émissions de CO2 de 330 000 tonnes par an et une économie annuelle en fioul de 110 000 tonnes. La deuxième du projet « INARA » vise à réaliser un effacement prévisionnel de 330 MW durant la pointe (soit 5.6 % de l’appel de puissance maximum enregistré en 2015) ainsi qu’une économie d’énergie de l’ordre de 770 GWh/an, soit une économie annuelle en fioul estimée à 290 000 tonnes. A fin octobre 2016, 4 millions de lampes à basse consommation supplémentaires ont été distribuées par l’office à travers le Royaume. Force est de noter que d’autres mesures importantes en matière d’efficacité énergétique seront lancées incessamment par l’ONEE. Il s’agit en particulier de l’introduction de la technologie LED pour les besoins de l’éclairage résidentiel et public et l’installation de compteurs Bi-horaires Basse Tension pour les clients résidentiels ou patentés dont la consommation dépasse 500 kWh par mois.

 
Article précédent

Doom : Double dose d’action pour un classique

Article suivant

Risques climatiques : Quels enjeux pour l’assurance