Energie

L’ONEE veut racheter le gaz produit par Sound Energy à Tendrara

L’Office national marocain de l’électricité et de l’eau potable (ONEE) a fait une offre pour s’approvisionner en gaz auprès de Sound Energy, qui possède trois actifs dans le Royaume (Tendrara, Anoual et Sidi Mokhtar). Que va-t-il faire de ce gaz?  


La société britannique Sound Energy a reçu l’offre de l’ONEE pour la vente du gaz qui sera produit à Tendrara. «L’offre prévoit que tout le gaz produit dans la concession de production existante de Tendrara sera vendu sous un contrat de vente de gaz (GSA) à l’ONEE», souligne la multinationale gazière.

Ainsi, l’offre proposée à Sound Energy «prévoit une tarification du gaz à partir de 2022 sur la base d’une structure comprenant un élément variable lié au prix du Brent, ainsi qu’un élément fixe pour couvrir entièrement les coûts de transport», explique Sound Energy. Les discussions sont toujours en cours entre les deux entreprises pour les conditions de prix.

Selon Sound Energy, « les frais annuels de transport s’élèveront à 12,2 millions de dollars par an selon les estimations». Ces prix sont indexés sur un cours de baril de Brent allant de 70 à 75 dollars. En conséquence, ils changeront à chaque fois que les cours du pétrole subiront des modifications. Le gaz concerné par l’offre de l’ONEE sera issu du puits TE-5 qui a révélé un débit certifié de 0,65 trillion de pieds cubes de gaz, selon les résultats des tests annoncés par la compagnie en janvier 2018. Il s’agit du deuxième puits expérimenté sur un programme qui vise l’exploration de trois puits dans le même permis.

La société britannique a annoncé qu’elle poursuivrait les négociations en vue de la conclusion d’un accord de vente de gaz contraignant, ce qui constituerait une étape importante dans la mise en production commerciale du champ TE-5.

Que va faire l’ONEE avec ce gaz ? «Le gaz sera livré à la centrale de Ain Beni Mathar de l’ONEE à travers un gazoduc de 120 km environ, qui va lier le gisement de Tendrara au gazoduc Maghreb-Europe», nous indique l’Office National des Hydrocarbures et des Mines (ONHYM).

Rappelons que Sound Energy avait signé un accord avec l’espagnol Enagas pour la réalisation d’un pipeline permettant de commercialiser le gaz découvert par la société à Tendrara, elle dispose d’un permis de forage d’une superficie de 14.500 km2 sur cette zone, délivré en octobre 2018 pour une période de huit ans.

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Il fait l'actu : Mohamed Kettani, PDG d'Attijariwafa bank

Article suivant

El Otmani affiche sa satisfaction de l'action gouvernementale