Scanner

L’ONU dépoussière le projet du tunnel maroco-espagnol


Un rapport sur le projet, vieux de 34 ans, de liaison fixe Afrique-Europe via le détroit de Gibraltar, destiné à mettre en place un tunnel à double voie entre le Maroc et l’Espagne, vient d’être présenté à l’occasion de la session de fond du Conseil économique et social des Nations unies (ECOSOC) à Genève. Ses concepteurs prévoient en effet la construction d’un tunnel ferroviaire de de kilomètres reliant Tarifa en Espagne à la région de Malabata près de Tanger, dont 28 km sous la mer à une profondeur de 300 m. Ce projet, dont le coût de mise en œuvre est estimé à plus de 5 milliards d’euros, serait opérationnel à partir de 2025. 

 

 
Article précédent

Les créanciers de l’ONEE peuvent enfin souffler

Article suivant

La BERD à la rescousse de la Compagnie minière de Seksaoua