Flash-ecoInternational

L’ONU veut rendre Internet accessible à 3,8 milliards de personnes

Un ambitieux projet destiné à rendre Internet accessible à 3,8 milliards de personnes d’ici à 2019 a été lancé au Forum économique mondial de Davos (WEF) qui s’est ouvert mardi 23 janvier 2018 dans la célèbre station suisse.


Le projet a été dévoilé par la Commission des Nations unies sur le haut débit pour le développement durable, composée entre autres de professionnels et d’importants acteurs industriels. Sept objectifs ont été établis pour faciliter la réalisation de ce vaste programme. Il s’agit notamment de créer des stratégies nationales de développement numérique, d’améliorer l’accès aux infrastructures numériques et d’augmenter la connectivité des petites et moyennes entreprises. Les promoteurs de ce projet sur Internet veulent aussi agir pour que 40% de la population mondiale puissent utiliser des services financiers numériques.

Parallèlement, l’Union internationale des télécommunications (UIT) a publié un rapport sur l’accès aux technologies de l’information et de la communication dans les pays les moins avancés (PMA). Le constat est réjouissant : l’ensemble des PMA ont réussi à mettre en place un service 3G, désormais utilisé par 60% des populations locales. Ces récentes avancées s’inscrivent dans le cadre du 9ème Objectif de développement durable de l’ONU portant sur les investissements dans l’infrastructure technologique.

Le rapport met en évidence les mérites de la technologie dans la réduction de la pauvreté, l’amélioration de la santé et les services financiers au sein des PMA. L’agence onusienne insiste en outre sur la nécessité de promouvoir l’apprentissage des technologies et l’accès abordable à ces dernières.

 
Article précédent

Les projets de loi sont dorénavant soumis à une étude d’impact

Article suivant

BMCE Bank aux petits soins pour sa clientèle entreprise