Partenariat

L’ONUDI accompagne l’industrialisation du Maroc

Un Programme de partenariat Pays (PCP) a été signé, mardi à Rabat, entre le Maroc et l’Organisation des Nations unies pour le développement industriel (ONUDI), visant à accompagner les efforts d’industrialisation du Royaume et à réaliser ses objectifs de développement durable.


Paraphé par le ministre de l’Industrie, de l’Investissement, du Commerce et de l’Économie numérique, Moulay Hafid Elalamy, et le directeur général de l’ONUDI, Li Young, ce programme, dont les composantes sont en phase avec les priorités nationales de développement, a pour objectif de participer à la transformation économique en cours fondée sur l’accélération industrielle.

Intervenant à cette occasion, Elalamy a souligné que ce programme place le développement industriel inclusif et durable au cœur de ses priorités, notant qu’il prend aussi en considération les principes de durabilité et d’inclusion pour asseoir les jalons d’une transformation économique, atteindre un nouveau palier de croissance profitant à tous les citoyens et favoriser la création d’emplois décents pour les jeunes.

Le ministre a, de même, affirmé que ce cadre de partenariat novateur lancé avec l’ONUDI participera assurément à la réalisation des ambitions industrielles du Maroc et, au-delà, à dresser d’autres priorités notamment, la promotion de l’usage des énergies renouvelables et des technologies d’efficacité énergétique et l’amorce du tournant de la 4ème révolution industrielle.

Ce programme, a-t-il poursuivi, soutient le développement des écosystèmes industriels notamment pour favoriser le développement de zones industrielles durables, conçues dans une approche de standards de qualité, d’attractivité, d’efficacité énergétique et de compétitivité internationale mais également pour soutenir la transition vers une économie verte respectueuse des équilibres et des enjeux environnementaux, tout en optimisant l’utilisation des intrants énergétiques dans les processus industriels.

Le ministre a par ailleurs fait observer que le PCP consacre toute une composante à la coopération Sud-Sud et s’inscrit en droite ligne des actions en faveur des partenaires africains consistant à investir le savoir-faire et les potentialités du Royaume pour servir le progrès et la croissance du continent.

Pour sa part, Young s’est félicité de la densité du partenariat entre l’ONUDI et le Maroc, ainsi que des progrès et des réalisations accomplis dans le secteur industriel, réaffirmant la volonté de l’organe onusien de faire de la mise en œuvre du PCP au Maroc une réussite à dupliquer dans d’autres pays de la région.

Le PCP est le modèle novateur de partenariat multipartite de l’ONUDI pour accélérer un développement industriel inclusif et durable. Ce programme crée des synergies avec les interventions en cours du gouvernement et des partenaires en matière de développement industriel et facilite la mobilisation des partenaires et des ressources pour obtenir un impact plus important sur le développement.

Ce modèle a acquis une reconnaissance internationale et est salué comme un modèle concret pour atteindre les objectifs du développement durable. Au Maroc, le PCP se déploiera sur la période 2019-2023 et représente le nouveau cadre de partenariat adopté par l’ONUDI à l’issue de sa 15ème conférence.

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

Paiement électronique : BMCE Bank et Mastercard innovent

Article suivant

Le Roi Abdallah II de Jordanie en visite au Maroc