Compensation

Louafa: « Aucune crainte sur les réserves en produits pétroliers »

Le ministre chargé des Affaires générales et de la Gouvernance vient d’annoncer que les réserves du Maroc en produits pétroliers ne suscitent pas de crainte. Mohamed Louafa a fait savoir que les réserves en gasoil couvrent 32 jours, en essence 26 jours et en gaz butane 34 jours, faisant état du recours à l’énergie stockée au port Tanger-Med qui n’a pas été exploitée auparavant à travers l’obligation des sociétés à garantir un mois de stockage. « La réforme inhérente à ces produits par le gouvernement est basée sur une approche graduelle qui a commencé par l’augmentation des prix, l’adoption du système d’indexation, qui était en vigueur avant son abandon et l’accompagnement des sociétés en matière de fixation des prix avant la suppression totale de la subvention à partir de janvier 2016 », rappelle Louafa.


Concernant le gaz butane, le ministre a noté que le gouvernement a œuvré pour contenir ce domaine qui était éparpillé entre les importateurs et les centres emplisseurs, dont le nombre se situe actuellement à 37, et les commerçants de gros, en vertu d’une seule loi organique. En outre, il a fait savoir que le dossier de réforme relatif au gaz est prêt à travers quatre scénarios, mais le gouvernement patiente dans sa mise en exécution en raison de plusieurs considérations d’ordre social de nature à contraindre certaines familles et catégories, en particulier dans le monde rural, à abandonner le gaz butane et à revenir à la consommation du bois.

 
Article précédent

My Yacoub : les travaux de l’hôtel Vichy démarrent !

Article suivant

Imminent accord de libre-échange avec l’Inde