Energie renouvelable

L’Université de Fès participe au Solar Decathlon Africa

L’Université Sidi Mohamed Ben Abdellah de Fès (USMBA) participera à la 1ère édition du ‘’Solar Decathlon Africa’’, prévue le 30 septembre prochain à la ville verte Mohammed VI à Benguerir.


Le projet « Africa Golden Riyad », mené par un consortium qui réunit l’Université Sidi Mohamed Ben Abdellah de Fès, l’Université de Pau et des Pays de l’Adour (UPPA) de France et plusieurs partenaires socio-économiques, fait partie des 20 projets sélectionnés qui regroupent 54 universités internationales représentant 20 pays différents, indique l’Université de Fès.

Africa Golden Riyad est un projet innovant qui a été conçu par une vingtaine d’étudiants, avec le soutien d’enseignants-chercheurs de l’USMBA et de l’UPPA, en collaboration avec l’architecte Mohamed Ouazzani à Fès, précise l’USMBA, ajoutant que le projet s’inspire des racines africaines du Maroc, de son histoire, de son architecture arabo-musulmane, du savoir-faire et du génie de ses artisans. « C’est une variante moderne d’une maison traditionnelle marocaine de la Médina et qui intègre et valorise les spécificités africaines », ajoute-t-elle.

Le projet, actuellement en phase de réalisation dans les locaux de l’Ecole supérieure de technologie de l’USMBA, est le fruit d’ »intenses efforts collectifs d’innovation et de débats constructifs entre les membres de l’équipe dans sa phase de conception ». Selon ses concepteurs, le croisement d’apports, de points de vue et d’expertises variées offrent au projet son environnement original d’épanouissement typique. Cette originalité s’est renforcée par les technologies propres de pointe mises en œuvre et l’inspiration des bonnes pratiques de la valorisation patrimoniale observée dans le contexte urbain de la ville de Fès, classée patrimoine mondial de l’UNESCO. La maison écologique développée dans le cadre de ce projet « aura certainement des impacts positifs », car elle ouvre des nouvelles perspectives de recherche-innovation, à travers ses sous-systèmes interactifs combinés, estime l’Université.

Pour rappel, créé par le département de l’énergie des Etats-Unis en 2002, le Solar Decathlon est un concours biennal international dans lequel 20 équipes scientifiques multidisciplinaires internationales, combinant architecture, ingénierie et innovations technologiques, concourent pour réaliser et expérimenter en grandeur réelle un bâtiment solaire et écologique à très haute performance et haut niveau d’innovation. Les projets sélectionnés seront évalués selon 10 critères, à savoir l’architecture, l’ingénierie et la construction, l’intérêt commercial, les conditions de confort, les appareils électroménagers de haute performance énergétique, la durabilité, le divertissement, la communication, le bilan énergétique et l‘innovation.

Cette compétition internationale est organisée pour la première fois en Afrique par l’Institut marocain de recherche en énergie solaire et nouvelles énergies (IRESEN) et l’Université Mohammed VI Polytechnique (UM6P).

 
Article précédent

Trémie de Ghandi : le carrefour est ouvert à la circulation

Article suivant

Le CNDH indemnise les victimes du Polisario