Enseignement supérieur

L’Université Privée de Marrakech achète une faculté de médecine privée à Dakar

Dans la foulée de son implantation au Sénégal, l’Université Privée de Marrakech (UPM) passe à la vitesse supérieure, en réalisant la première opération de croissance externe en dehors de ses frontières, d’un établissement d’enseignement supérieur marocain. En effet, Challenge a appris que l’établissement basé à Marrakech, vient d’acquérir un institut privé supérieur d’études en médecine à Dakar.
Avec un effectif de près de 1000 étudiants, cette opération donne immédiatement à UPM Sénégal, qui vient d’ouvrir ses portes à l’occasion de la rentrée universitaire 2015/16, une envergure et une taille lui permettant de s’imposer très rapidement parmi les plus importants établissements privés supérieurs que compte le Sénégal. Il faut dire que le groupe UPM nourrit de grandes ambitions pour sa première expérience en dehors du Maroc, avec un projet de campus aux meilleurs standards et un catalogue de formation des plus riches, comprenant Tourisme & Hôtellerie, Management & Gouvernance, Ingénieur & Innovation et Sciences de la Santé, que vient compléter et enrichir l’offre de formation purement médicale de la cible récemment rachetée.
Rappelons, que l’UPM a été fondée à partir de l’École supérieure d’informatique appliquée à la gestion (ESIAG) créée en 1987. Après 25 ans de développement ininterrompu et de diversification au pas de charge, l’établissement obtient une véritable consécration en étant en 2012 parmi les premiers bénéficiaires au Maroc du titre d’Université privée. Deux ans plus tard, le fondateur, Mohamed Kabbaj franchit un nouveau cap décisif en levant plus de 200 MDH auprès de Development Partners International LLP, un fonds d’investissement panafricain géré par le gestionnaire londonien DPI. Avec le soutien financier de son actionnaire institutionnel aux poches assez profondes, le groupe UPM ambitionne désormais de devenir l’université multidisciplinaire de référence pour l’Afrique francophone. Selon des sources proches du dossier, le prochain pays ciblé serait la Côte d’Ivoire.

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

L’américain Steelcase met fin à 70 ans de présence au Maroc

Article suivant

La 1ére édition de la Caravane Nationale de Communication de la Recherche Translationnelle à l’Entrepreneuriat.