Industrie pharmaceutique

L’usine du groupe italien SOL bientôt opérationnelle

Deux ans après y avoir pris pied à travers une croissance externe, le groupe italien SOL étend ses activités au Maroc. En effet, cet acteur européen majeur dans la fabrication et la distribution des gaz médicaux, industriels, alimentaires, purs et cryogéniques compte faire de Casablanca le siège de son premier laboratoire pharmaceutique en Afrique. Située à la zone industrielle de Nouaceur (près de l’aéroport Mohammed V), cette nouvelle unité, actuellement en phase finale de construction, est portée par une structure ad hoc dénommée FLOSIT Pharma, dont le capital est détenu à hauteur de 90% par la filiale marocaine directe FLOSIT (Fluide On Site Services) et 10% par SOL France, une des principales filiales européennes de la maison mère italienne.


FLOSIT Pharma se spécialisera principalement dans la production de médicaments et de dispositifs médicaux sous forme gazeuse. Sa production sera aussi bien destinée au marché marocain qu’à l’export, notamment vers l’Afrique subsaharienne. D’ailleurs, l’implantation du groupe SOL en 2015 sur le territoire marocain, à travers le rachat de FLOSIT (un des principaux acteurs marocains des fluides industriels et scientifiques depuis 15 ans) auprès du fonds d’investissement Moussahama, avait été clairement considéré par le top management de ce groupe basé à Monza (près de Milan), comme une étape préalable à un développement plus ambitieux en Afrique.

Rappelons que SOL Group est présent dans 27 pays (22 pays européens outre le Brésil, la Turquie, le Maroc et l’Inde). Il a réalisé, en 2016, un chiffre d’affaires consolidé de 703 millions d’euros (près de 7,75 milliards de DH) pour un résultat net part du groupe qui a bondi de 36% à 44,1 millions d’euros (près de 500 millions de DH).

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Axa Assurance Maroc lorgne l’assurance Takaful

Article suivant

Africa Day 2017 plaide pour la femme africaine