Bricolage

Majid Benjelloun : «Le problème du foncier freine nos ambitions à Rabat»

Interview Majid Benjelloun, Directeur général du groupe Brico-Invest. 


L’enseigne Mr. Bricolage, spécialisée dans les articles de bricolage et d’aménagement de l’habitat, renforce sa présence sur Casablanca avec l’ouverture récente d’un quatrième magasin à Dar Bouazza. Majid Benjelloun, Directeur général du groupe Brico-Invest, maison mère de Mr. Bricolage, dévoile ses ambitions et sa stratégie pour soutenir le développement de l’enseigne à travers le Royaume. Propos recueillis

Challenge : Quelle est la stratégie du groupe Brico-Invest aujourd’hui pour soutenir le développement de Mr. Bricolage à travers le Royaume?  

Majid Benjelloun : Je pense que nous sommes sur une belle lancée et nous n’allons pas nous arrêter là. A Casablanca, nous sommes maintenant à quatre magasins de proximité, et nous allons continuer à en ouvrir d’autres. Nous allons également poursuivre l’ouverture de grands magasins. Il y a encore beaucoup de choses à faire sur le marché marocain en matière de bricolage et d’aménagement de la maison. Notre but est d’apporter des solutions pratiques à nos clients. Nous misons aussi beaucoup sur l’innovation, c’est-à-dire que nous cherchons toujours le produit innovant qui va rendre la vie encore plus facile pour nos clients. Cette approche s’inscrit dans notre politique de différenciation. Aujourd’hui, nous avons au total 7 magasins dont quatre à Casablanca, un à Marrakech, un à Tanger et un autre à Agadir. Nous avons une forte demande à Rabat, mais nous avons du mal à trouver un foncier au juste prix pour nous y implanter. Ce problème du foncier constitue vraiment un frein pour nos ambitions à Rabat. Toutefois, notre priorité est de couvrir l’axe Casablanca-Rabat. 

Challenge : Quelles sont les nouvelles villes que vous ciblez pour des ouvertures à moyen terme ? 

Déjà, nous allons continuer à renforcer notre présence à Casablanca. Nous venons d’ouvrir à Dar Bouazza, et d’autres ouvertures devraient suivre selon les opportunités qui se présenteront à nous dans la ville et ses environs. Nous ciblons aussi Mohammedia. Ensuite, nous irons de plus en plus vers les autres villes du Nord. 

Challenge : Quelles sont vos priorités pour 2020 ? 

Nous prévoyons l’ouverture de notre huitième magasin en 2020. Le projet est bien avancé et nous sommes dans la phase de finalisation. Le digital constitue également une de nos priorités en 2020. Nous menons des réflexions dans ce sens. L’idée est de se servir de ce canal pour offrir des solutions plus innovantes à notre clientèle. Cela va se traduire par le lancement d’une application mobile par exemple qui permettra au client de faire ses achats à partir de chez lui, et de récupérer sa commande sans se déplacer. 

Challenge : Combien avez-vous injecté ces dernières années dans Mr. Bricolage pour son développement ? 

Brico-Invest était en partenariat avec le groupe français Mr. Bricolage. Après, ce groupe s’est retiré du Maroc dans le cadre d’une stratégie globale visant à réduire la voilure dans ses pays de présence. Dès lors, nous avons renforcé le capital de l’entreprise. Depuis l’ouverture du premier magasin en 2005 jusqu’à présent, nos investissements dépassent les 300 millions de DH. Je crois en ce projet. Certes, nous avons eu des moments probablement difficiles au début, ce qui était normal parce que tout projet a besoin d’une période d’adaptation. Mais là maintenant, nous avons pris notre envol pour de bon. Aujourd’hui, nous avons un modèle qui tourne bien, et notre développement dans les prochaines années sera forcément plus rapide comparativement aux années antérieures où nous avons cherché à adapter le modèle.

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

George Roberts, nouveau DG de Vivo Energy Maroc

Article suivant

Tourisme de croisière : Tanger a la cote