Portrait

Le manager hôtelier venu du monde des sciences

Le cours d’une vie peut emprunter des chemins surprenants. Jérôme Lobier est entré dans l’hôtellerie par hasard selon ses dires. Cependant, il n’y a pas vraiment de hasard quand on choisit l’hôtellerie ; on parlerait plutôt de vocation et de passion. Jérôme a d’ailleurs su rapidement comment évoluer et à seulement 32 ans, il est aujourd’hui à la tête d’un des hôtels les plus réputés de Casablanca. Par F.S.


Malgré un sens de l’accueil prononcé, c’est pourtant les mathématiques et l’informatique que Jérôme a choisies dans un premier temps. Mais il veut goûter à autre chose : passionné de mode, il entreprend avec un ami de créer en parallèle une marque de prêt à porter et se spécialise dans l’organisation de soirées promotionnelles. Après trois ans d’études et d’événementiels, il décide finalement de se tourner vers l’hôtellerie, pour allier voyage, gestion de projet et marketing. Il entreprend alors trois ans d’études à l’école Vatel dans sa ville natale de Nîmes qu’il finance en partie en travaillant comme serveur dans des restaurants ou des mas accueillant des mariages ou autres événements familiaux.
Après des stages dans des hôtels de luxe en Europe et ses expériences entrepreneuriales, Jérôme fait son entrée dans le groupe Accor au Sofitel Marrakech.
C’est l’envie de contacts humains qui l’attire, il choisit donc comme premières expériences des postes en contact direct avec ses clients comme chef de projet commercial, puis dans les opérations en restauration. Après 9 mois, il rejoint l’équipe pour ouvrir le Sofitel Essaouira Mogador Golf & Spa, en tant qu’adjoint directeur de la restauration, qui lui permet de découvrir pour la première fois les responsabilités et la polyvalence, ainsi que la gestion des relations avec le personnel. Pendant les 3 années passées à Essaouira, il obtient la direction de la restauration et du banqueting.

Décollage
En 2013, il entre comme directeur de la restauration du Sofitel Agadir Royal Bay, un challenge commercial, relationnel et managérial dans lequel il est chargé de mettre en place une stratégie d’ouverture vers l’extérieur des restaurants et faire de l’hôtel la référence en banqueting pour les entreprises. Après 2 ans, Jérôme doit voir autre chose, car l’homme s’épanouit au gré des défis.
Il passe alors Directeur d’exploitation de l’hôtel dans lequel il retrouve les sensations du directeur, avec une grande liberté d’action.
En juillet 2016, on lui offre la place de Directeur Général du Sofitel Casablanca Tour Blanche, un hôtel 5 étoiles au cœur de la capitale avec des projets plein les malles.
Toutes ses expériences, de chef de projet commercial à serveur, restaurant manager… sont pour lui une richesse, en termes de vocabulaire « il parle presque couramment la darija » et d’expérience, qui lui offrent une réelle crédibilité auprès de ses collaborateurs. Il garde également de sa fidélité au groupe Accorhotels et à la marque Sofitel, l’organisation et une attention aux détails utiles au quotidien. Mais ce sont les valeurs humaines qui le séduisent le plus dans l’hôtellerie.
A la tête aujourd’hui d’une équipe d’environ 120 personnes, il est conscient de la richesse de ses équipes, et de leur rôle essentiel dans la réussite de son établissement. Il est également réaliste sur l’importance des relations avec ses hôtes. Pour qu’un client soit satisfait et fidèle, il faut en premier lieu une équipe positive et efficace et en second lieu, une innovation régulière dans les expériences à lui faire vivre. Jérôme est un directeur de terrain, rester derrière un bureau n’est pas dans son tempérament, car c’est l’écoute du client qui permet d’innover et faire du luxe rentable.
L’important selon lui pour s’épanouir dans le monde hôtelier est d’y trouver un enrichissement personnel. Le plaisir de faire un métier excitant tout en apportant régulièrement de nouveaux changements ; le dernier en date fin novembre, est le réaménagement du penthouse au dernier étage, offrant désormais deux chambres et une terrasse avec jacuzzi et une vue imprenable sur Casablanca ; donne pleine satisfaction et fait bouger cet homme passionné.

BIO EXPRESS

1984 : Naissance à Nîmes
2002 : Bac S spé Maths
2003 : Directeur Artistique de la marque Grabuges qu’il a fondée avec des amis
2009 : Intégration du groupe AccorHotels
Assistant F&B manager au Sofitel Marrakech
2010 : Directeur Adjoint F&B au Sofitel Essaouira Mogador Golf & Spa puis directeur F&B
2013 : Directeur F&B au Sofitel Agadir Royal Bay
2014 : Directeur d’exploitation au Sofitel Agadir Royal Bay
2016 : Directeur Général du Sofitel Casablanca Tour Blanche

 
Article précédent

Mise en œuvre de la loi bancaire : où en est-on ?

Article suivant

Infinix Zero 4 Photo expert