Management

Managers : Les 10 livres à lire en 2017

Taoist-breathing1- «Taoist breathing» de Bruce Kumar Frantzis


«Diriger et apprendre ne sont pas dissociables», disait le Président américain feu-John F. Kennedy, et pour apprendre, il faut lire! L’année a été riche en parutions dans le domaine du management. Spiritualité, développement personnel et géopolitique sont autant de domaines que le manager d’aujourd’hui doit approfondir pour améliorer sa gestion des équipes. Vous avez du mal à gérer votre stress? A respirer correctement sans avoir le temps d’aller au yoga ou au Tai chi? Bruce Kumar Frantzis propose son «Taoist breathing». Un livre didactique, marqueté pour le manager du XXIe siècle et qui recherche à doper sa productivité. Le secret? Respirer correctement et profondément!

SUPERBOSSSES2- Superbosses de Sydney Finkelstein et Drive de Daniel H. Pink

Pour le «lion» dans l’entreprise, le charisme ne s’apprend pas, il se travaille! Superboss de Sydney Finkelstein et Drive de Daniel H. Pink enseignent comment diriger une équipe, pour un jeune manager ou simplement un collaborateur qui «aspire à évoluer»; tout en donnant les «ficelles du métier», par des conseils pratiques, des «cas d’école» racontés par des Super boss. Drive pour sa part apprend comment faire en sorte que le travail soit fait. Pas de «management par le dénigrement», de «tsunami sonore» dans les bureaux! Il s’agit de «coacher ses équipes» et de «révéler le potentiel» de ses collaborateurs pour devenir, réellement, un «super boss».

Deepak-Chopra,-7-lois-spirituelles-de-la-réussite3- Les sept lois spirituelles du succès de Dr Deepak Chopra

Les mystiques le savent depuis longtemps, c’est l’effort personnel qui mène au succès. Qu’elle soit matérielle ou spirituelle, ce sont généralement des gens «équilibrés» et «épanouis» qui «scorent». Deepak Chopra, le médecin indien «star» aux USA dans le développement personnel propose ses 7 lois spirituelles de la réussite. 7 lois, 7 règles auxquelles il faut obéir pour devenir un patron «éveillé» épanoui dans sa vie et son business.

Principe-Lucifer-de-Howard-Bloom4- Le Principe de Lucifer de Howard Bloom

Vous avez toujours pensé que l’homme est naturellement mauvais? Que le quotient intellectuel cumulé d’une foule est inférieur à celui du moins brillant de ses membres? Le Principe de Lucifer vous rassure: c’est le cas! L’étude scientifique de Howard Bloom vous explique comment le «mal est un corollaire de la nature dans son processus de création». La génétique et la culture définissent le comportement humain, et les «idéalistes bien moralistes» en prennent pour leur grade!

51DbRdP5UoL._SX326_BO1,204,203,200_5- Les 177 secrets de la puissance mentale de Steve Siebold

Vous vous croyez fort? Croyez-moi, il y a plus fort encore! Les 177 secrets de la puissance mentale de Steve Siebold vous révèlent les secrets, philosophies et habitudes de gens réputés avoir une «volonté de fer». Depuis des chefs d’entreprises à des «soldats d’élites», ce livre vous révèle comment «fortifier votre mental» pour résister en temps de crise, rester calme, et accomplir vos objectifs contre vents et marées.

Deep-work.-Cal-Newport-6- Deep work de Cal Newport

Facebook et Instagram monopolisent votre vie? Sapent votre productivité? Deep work a la solution pour être concentré dans un monde de distractions. Cal Newport explique des stratégies de productivité pour «super achievers» qui transforment le «bras cassé» en «super soldat».

«Art-de-la-guerre»-de-Sun-Tzu

 

7- «L’art de la guerre» de Sun Tzu

Mais si le «super manager» est un gestionnaire d’équipes efficace et un «bosseur», il n’est rien sans vision stratégique d’ensemble. Au lieu de lire 30 kg de stratégie militaire de Clausewitz, tentez un petit «Art de la guerre» de Sun Tzu. Petit, efficace, il apprend à mener ses équipes au combat, et à remporter la victoire. Décrocher est une bataille, et seule l’efficience compte.

8- Les «méditations» de l’Empereur Romain de Marc Aurèle

Un peu de philosophie est nécessaire dans ce monde de brutes, et un Manager se doit d’apprendre des plus «grands». Les «méditations» de l’Empereur Romain Marc Aurèle vous révèle ses réflexions sur le pouvoir, la lucidité et la mégalomanie. Lorsque l’homme a tout réussi, il doit rester en contact avec la réalité, et Marc Aurèle nous dévoile ses pensées intimes, qui sont passées à la postérité.

Zbigniew-Brezezinski9- «Entre deux âges: le rôle de l’Amérique dans une ère technétronique» de Zbigniew Brezezinski

Vision stratégique? Hégémonie américaine? Toutes les discussions de «café de commerce» tournent autour de la géopolitique. Les Chroniqueurs s’improvisent «Professeur de Sc Po Paris», et les Universitaires «journalistes d’idées» et Editorialistes! Li tlef, I ched f lard! Transparence aidant, les «vrais décideurs» révèlent leurs stratégies dans leurs écrits. S’il ne faut en lire qu’un seul: Zbigniew Brezezinski. L’intellectuel et haut fonctionnaire américain a été le «maitre à penser» de plusieurs Présidents Américains, Obama en tête, et nous dévoile sa vision: «Entre deux âges: le rôle de l’Amérique dans une ère technetronique». Ce mot barbare est le concept «majeur» de notre époque et désigne les transformations sociales et culturelles dues à la technologie, la communication et le «progrès». La technologie est le déterminant majeur du soft power, pour reprendre l’expression du techno-gourou marocain, Mehdi Hadjkhalifa, et «Big New» nous expliquent pourquoi et comment les USA comptent dominer le monde, autrement que par des tapis de bombes.

Jeremy-Rifkin-«La-société-à-coût-marginal-0»-et-«La-3eme-révolution-industrielle»Jeremy-Rifkin-«La-3eme-révolution-industrielle»10- «La nouvelle société du coût marginal zéro» et «La troisième révolution industrielle» de Jeremy Rifkin

Vous pensez connaître l’économie planétaire? Etre un bon financier? Détrompez-vous! Le Prix Nobel d’Economie Jeremy Rifkin fait une fois de plus la «révolution». Avec son «La société à coût marginal zéro» et «La 3ème révolution industrielle», il replace les choses dans leur contexte, explique comment le monde de demain sera réellement impitoyable. Disons-le franchement! La corpocratie, la dictature des corporations, est déjà une réalité! Demain, le travail humain disparaîtra, caissiers et camionneurs étaient les premiers sur la liste, médecins et avocats suivront! Dans sa société à coût marginal zéro, ce sera l’überisation de la société à tous les étages, tout le monde en «hyperconcurrence» contre les autres (idée «empruntée» par Jacques Attali) dans un «anarcho capitalisme» où la «main invisible» (la régularisation du marché par lui même) sera le concept «roi». L’avenir est déjà là, et il est bien sombre !
Vous reprendrez bien un autre Xanax ?

 
Article précédent

Vivo Energy Maroc inaugure la plus grande station Shell de l’Afrique

Article suivant

Elle fait l'actu : Nezha Hayat, Présidente de l’AMMC