Blog de Jamal Berraoui

« Manque de Rigueur » par ( Jamal Berraoui )

En faisant ma revue de la presse quotidienne, exercice imposé que j’ai de plus en plus de difficultés à effectuer, je suis tombé sur un article qui m’intéresse au plus haut niveau.


Le 26 septembre, dans le cadre d’une journée mondiale de protestation pour la sauvegarde de l’environnement, Safi connaîtra une manifestation contre la centrale thermique en construction, avec la participation d’ONG étrangères. 

L’écologie pure et dure ne m’a jamais attirée, parce qu’elle se base sur le déni du progrès. Mais la centrale thermique à Safi est prévue pour faire d’énormes dégâts. C’est tellement évident que les élites soussies se sont battues pour qu’Agadir n’accueille pas cette centrale et c’est ainsi qu’on l’a déplacé à Safi. Ville sans défense comme chacun le sait. 

L’article m’intéressait par son sujet. Je l’ai trouvé déséquilibré parce que l’ONEE ou le ministère n’ont pas eu droit au chapitre. Ils ont peut-être prévu des mesures d’accompagnement pour diminuer l’impact sur l’environnement. Je dis peut-être parce que je n’en sais rien et cet article ne m’a pas permis d’en savoir plus. 

Mais ce qui m’a scandalisé c’est l’illustration. Tout journaliste sait que celle-ci est hyper-importante, non seulement pour aérer le papier, mais pour en améliorer la compréhension. Mon confrère a choisi une vieille photo d’une manifestation contre l’OCP. Il n’a même pas pris la peine de légender la photo, pour nous livrer son contexte et son improbable lien avec la centrale thermique. Un lecteur lambda est donc fondé à croire que l’OCP est derrière le projet de la centrale thermique. Il n’en est bien évidemment pas question. 

L’OCP est partenaire dans un autre grand projet à Safi, celui du nouveau port, projet dont l’aspect environnemental est important. 

Et voilà comment par facilité, pour montrer des safiots manifestant, on s’attaque à l’image de la plus grande entreprise publique du Maroc. Cela va passer comme une lettre à la poste, parce qu’à l’OCP, ils ne réagissent pas à la presse, n’aiment pas les polémiques vaines. Mais moi, lecteur safiot, je suis scandalisé par autant de légèreté, sur un sujet très important, dont par ailleurs seul ce confrère a donné l’information, ce qui est à son crédit.

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Afrique : Naissance à Rabat de l’ UJPA

Article suivant

Il fait l'actu : Othman Benjelloun