Automobile

Marché automobile : belle embellie en février !

Le marché automobile des voitures neuves reprend des couleurs à fin février 2020. C’est en tout cas ce qu’attestent les dernières statistiques de l’Association des importateurs de véhicules au Maroc.


Si le mois de janvier a été en deçà des espérances commerciales des importateurs de voitures neuves dans le Royaume, voici que le mois de février livre un tout autre bilan. En effet, 13 333 unités (voitures particulières + utilitaires légers) ont été écoulées le mois dernier, soit une hausse de 15,45% par rapport à la même période de l’année dernière. Si l’on s’en tient au cumul des deux premiers mois de l’année, 25 837 véhicules ont été immatriculés, soit une progression de 6,77% comparé à 2019.

Dans le détail, les voitures particulières constituent l’essentiel du volume de ventes du mois dernier, avec 11 804 unités écoulées, soit une progression de 15,43%. Le segment des véhicules utilitaires légers n’est pas en reste puisque 1 529 unités ont été vendues, soit une progression de 15,57%.

En ce qui concerne le podium des ventes pour ce seul mois de février s’agissant des véhicules particuliers, Dacia demeure en tête du segment avec 3 596 unités vendues. Renault conserve la deuxième marche du podium avec 1 158 voitures immatriculées. Peugeot réalise un excellent score avec 1 082 unités écoulées.  

Le segment des voitures de luxe demeure toujours une affaire allemande, Mercedes occupant la première marche du podium avec 208 voitures vendues, malgré un repli de -11,86% comparé à la même période de l’année dernière. BMW occupe la deuxième marche du podium avec 163 modèles écoulés (-15,98%). Bon mois en revanche pour Audi qui, avec ses 151 voitures vendues, fait mieux qu’en février 2019, soit une progression de 10,22%.

Pour ce qui est du segment des véhicules utilitaires légers, Ford réalise un excellent mois avec 224 voitures vendues, suivie de DFSK avec 198 unités écoulées. Dacia s’octroie la troisième marche du podium avec 176 immatriculations.

 
Article précédent

Maroc : L’espagnol Noatum consolide le capital de sa filiale

Article suivant

Honoraires des notaires : ce que dit le Conseil de la concurrence