Phosphates

L’OCP garde son leadership mondial en 2019

Le Groupe OCP maintient sa position de premier exportateur au monde des phosphates et ce, malgré une part de marché en baisse, passant de 38% à 34% sur la période janvier-septembre 2019.


Les exportations du phosphate brut par le groupe ont passé de de 11 millions de tonnes (MT) en 2018 à 9,5 MT en 2019, impactées par une baisse mondiale de 6% des exportations du phosphate brut durant les 9 premiers mois de 2019 par rapport à la même période de 2018, indique l’OCP dans son rapport de gestion au titre de l’exercice 2019. « Dans ce contexte, l’OCP a vu ses exportations en Amérique du Nord baisser en raison des fermetures des capacités de Nutrien », ajoute le document.

Concernant l’Acide, l’OCP demeure N°1 mondial avec 49% de part de marché, en hausse de 2%, en glissement annuel, précise le rapport, notant que le Groupe a pu accroître sa part de marché sur l’acide globalement et en Asie en particulier, ce qui a compensé la baisse constaté sur le marché européen. Les exportations d’acide du groupe se sont établies à 1,5 MT P2O5 à la fin du troisième trimestre de 2019, contre 1,37 MT P2O5 une année auparavant.

Lire aussi : OCP encourage l’intensification de la technique du semis direct

Quant aux engrais, l’OCP a réussi à garder sa part de marché grâce à la flexibilité de son portefeuille produits et régions, dans un marché marqué par une suroffre et une demande en baisse en Asie. Grâce aux nouvelles capacités d’engrais et à sa flexibilité, OCP a réussi à développer ses exportations d’engrais, en réalisant un volume global de 9 MT sur l’année 2019 contre 8,4 MT en 2018.

L’OCP a pu profiter de la hausse de la demande en Amérique et en Europe pour placer plus de volumes et augmenter ainsi ses parts de marché sur la région de 32% et de 29% respectivement sur la période janvier-septembre 2018 à 35% et 33% sur Janvier-Septembre 2019.

Par ailleurs, le Groupe OCP confirme sa position de premier exportateur d’engrais vers l’Afrique avec près de 58% de part de marché à fin 2019 malgré une baisse des exportations vers l’Afrique, souligne le document, faisant remarquer que les exportations OCP d’engrais vers l’Afrique Sub-Saharienne sont passées de 1,9 MT en 2018 à 1,8 MT en 2019.

Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traitent et les analysent. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

Année blanche : les précisions du ministère de l'Education nationale

Article suivant

Le ministère du Travail lance la plateforme Allo 2233